Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

KARL MARC JOHN

Camille

Affiliée Karl Marc John à Lorient

Franchise KARL MARC JOHN

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2010
  • - Date de lancement de la franchise : 2012
  • - Nombre d’implantations : 80
Créer une surveillance par email

Interview de Camille

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Ancienne salariée du prêt-à-porter, Camille a choisi de rester dans cette branche pour monter son entreprise. A 27 ans, elle est aujourd’hui à la tête d’une boutique Karl Marc John. Elle explique pourquoi elle a fait le choix de cette enseigne pour l’accompagner dans son projet de création d’entreprise.

Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Camille : J’ai 27 ans et suis responsable du magasin Karl Marc John à Lorient.

TLF : Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

C. : Après une étude de marché, un bon contact avec la direction et les cadres de la marque, le bon rapport qualité/prix des articles et du fait de la non représentation de l’enseigne KMJ à Lorient mon choix s’est tourné sur cette franchise.
Toutes les conditions de la marque nous donnant satisfaction pour l’ouverture d’une boutique, nous avons donné priorité à KMJ.

TLF : Etiez-vous de la profession avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?

C. : Oui j'étais salarié dans une grande enseigne de prêt à porter.

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

C. : C’est une entreprise familiale avec une vendeuse à temps partiel. La comptabilité est assurée en partie par un comptable.
De plus le siège reste à notre disposition pour toutes questions utiles.

TLF :La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

C. : La formation effectuée dans une des boutiques Parisiennes, nous a permis d’appréhender l’utilisation de la caisse ainsi que l’organisation générale tant au niveau stock et merchandising.
La présence de trois personnes du siège avant l’ouverture nous a permis de démarrer dans de bonnes conditions.

TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

C. : Oui parfaitement.

TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

C. : Elles sont effectives au cours des réunions annuelles à Paris où des échanges peuvent avoir lieu. Autrement les contacts sont téléphoniques ou par mails.

TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

C. : Nous avons ouvert en Décembre 2013 nous avons une augmentation régulière du chiffre d’affaires mais nous ne sommes pas encore au point zéro.

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?

C. : Nous avons ouvert entre 12h et 14h pour augmenter l’amplitude des horaires et toucher une plus large clientèle, de ce fait nous avons ajouté des heures à notre vendeuse. Nous tenons scrupuleusement le fichier client à jours pour fidéliser un maximum notre clientèle. Nous avons mis en place un STOP TROTTOIR à proximité des vitrines pour attirer le regard des éventuels clients.

TLF : Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

C. : Oui un bon rapport qualité/prix face à nos concurrents ainsi qu’un style propre différent de ce qu’il est proposé à Lorient.

TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

C. : Dans l’ensemble il y une cohérence entre l’étude que nous avions effectuée au départ et le vécu au quotidien.

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?

C. : Vu le contexte économique actuel la création d’une boutique indépendante est compliquée (gestion des stocks, choix des marques, communication et promotions…)donc une réussite très aléatoire.

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

C. : Oui sans hésitation;

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

C. :Prendre des informations auprès du siège, découvrir les boutiques et voir l’adéquation entre la personnalité du futur franchisé et la marque Karl Marc John.

Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU KARL MARC JOHN

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Interview de Stéphanie Farenc

Interview publié le 23/05/2016

Interview de Sophie et Charlotte

Interview publié le 18/05/2016

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !