logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Pr. Dominique Redureau

REJUDERM

Pr. Dominique Redureau

Physio-Cosmétologue

Franchise REJUDERM

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2013
  • - Date de lancement de la franchise : 2014
  • - Nombre d’implantations : 10
Créer une surveillance par email

Interview de Pr. Dominique Redureau

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Nouvellement lancé en franchise, le concept de Réjudermie, proposé par l’enseigne Réjuderm, affiche l’ambition de révolutionner le marché de l’anti-âge. C’est le professeur Dominique Redureau, physio-cosmétologue à l'Institut National de Physiothérapie qui a été chargé de créer ce nouveau concept. Pour Toute la Franchise, il revient sur les grandes phases du projet et dévoile les atouts de la Réjudermie.


Toute la Franchise : Pouvez-vous, en quelques mots, nous présenter votre parcours ?
Dominique Redureau :
Je suis physiothérapeute de formation. J’ai créé le service de physiothérapie de l'Hôpital Européen de Paris et le dirige toujours. La physiothérapie étant une discipline universitaire relativement récente, j'ai été rapidement sollicité pour l'enseigner, d'abord à Paris puis en Europe et, depuis une dizaine d'années, en Asie où cette spécialité est particulièrement appréciée.

Au départ, la physiothérapie "médicale" n'avait évidemment que des visées antalgiques et anti-inflammatoires. Mais, dans les années 80, l'esthétique s'est emparée de ces techniques qui constituent d'excellents promoteurs d'absorption de produits topiques externes. La question qui s'est posée était logique : pourquoi ne pas utiliser ces techniques pour favoriser l'absorption cutanée de substances cosmétologiques ?

Pour y répondre, j'ai donc décidé d'approfondir ma formation tant en biologie qu'en cosmétologie en reprenant le chemin de l'université. Disposant ainsi de la double formation (physiothérapie et cosmétologie), je suis devenu physio-cosmétologue ce qui m'amené à écrire des protocoles de soins pour de nombreuses marques tant du "Sélectif", que du monde de l'Institut sans oublier, plus récemment, la cosmétologie médicale.

C'est dans ce cadre que Réjuderm m'a demandé de développer un nouveau concept anti-âge associant plusieurs moyens de la physiothérapie high-tech aux cosmétiques appropriées. J’ai ainsi créé le concept qu’ils ont appelé la Réjudermie.


TLF : Depuis quand travaillez-vous sur ce projet ?
DR :
Depuis deux ans environ. J'ai créé le concept puis nous l'avons, avec mon équipe, longuement et patiemment amélioré puis évalué afin de lui donner une forme définitive. Il est aujourd’hui complètement abouti, testé et validé scientifiquement.


TLF : Quel est la plus-value de ce concept par rapport à ce qui se fait déjà sur le marché ?
DR :
Il existe, sur le marché de l’esthétique, de nombreuses propositions qui sont développées en grande partie à partir de considérations marketing et commerciales. Notre volonté, qui correspondait d'ailleurs à celle de Réjuderm, a été d'imaginer un concept qui soit scientifiquement cohérent et techniquement indiscutable.

TLF : En quoi consiste le concept de Réjudermie ?
DR :
D'abord, il est exclusivement composé de traitements non invasifs et non agressifs
. Ensuite, nous l'avons appelé "Stop and Go" car ce nom permet de bien cerner la philosophie du concept. La phase "Stop" consiste à stopper la dégradation cutanée tandis que la phase "Go" s'attache à relancer la régénération cutanée ce qui, sur le plan physiologique, est parfaitement rationnel.


TLF : Ce concept est donc plus efficace que ce qui se fait en ce moment sur le marché du rajeunissement ? Pouvez-vous nous le détailler ?
DR :
Oui, il est certainement plus efficace puisqu'il est totalement et exclusivement dicté par des considérations biologiques et physiologiques.

La première phase "Stop" consiste à évaluer et à réparer.

Evaluer, c'est classifier la peau (aucune n'est identique), puis à l'expertiser en fonction du mode de vie de chacun. Cela permet de déterminer un traitement personnalisé.

Réparer, c'est la théorie des 3 "R" :

  • Resurfacer, pour éliminer les cellules matures de la surface de l'épiderme.
  • Régulariser, pour faire disparaître les petites irrégularités et les taches pigmentaires.
  • Réorganiser, pour remettre en ordre tous les systèmes métaboliques de la peau


Ensuite, nous pouvons passer à la phase "Go" qui est destinée à régénérer et à stabiliser.

Régénérer, c'est encore la théorie des 3 "R" :

  • Reprogrammer, pour faire une sorte de "reset" au niveau des cellules de la peau.
  • Remodeler, pour raffermir les tissus cutanés qui ont été distendus par le vieillissement.
  • Réactiver, pour relancer les métabolismes cellulaires et stimuler la microcirculation cutanée.


Mais tout cela (Réparer et Régénérer) n'a de valeur que si on stabilise la situation pour que les effets du traitement durent le plus longtemps possible.

Stabiliser, c'est une action personnelle de chacun qui consiste à :

  • Nettoyer sa peau, avec rigueur, matin et soir pour la débarrasser des impuretés.
  • Hydrater inlassablement son épiderme pour lui conserver sa souplesse et son éclat.
  • Protéger sa peau des effets néfastes des rayons UV qui accélèrent son vieillissement.


TLF : Concrètement quel type de matériel est nécessaire à l’application de cette méthode de rajeunissement cutané ?
DR :
Nous utilisons trois types d'appareils. La première phase (réparer) se fait avec un appareil qui s'appelle le Médical Jet System et qui s'utilise avec toute une gamme de produits spécifiques. Son principe est basé sur une technique qui consiste à utiliser de l’eau sous pression comme promoteur d’absorption pour faire pénétrer les principes actifs des produits. Bien évidemment, c'est une méthode qui est strictement non invasive.

Pour la seconde phase (régénérer), concernant la reprogrammation des systèmes biologiques, nous utilisons une toute nouvelle génération de LEDs et nous avons spécialement créé un appareil, le Médical Rejulight System, qui est bourré des toutes dernières innovations technologiques et qui peut être considéré comme révolutionnaire (et je pèse mes mots). Pour remodeler et réactiver, nous avons souhaité utiliser la technique de la radiofréquence qui est maintenant bien codifiée dans ses indications esthétiques. Pour créer et cibler l'hyperthermie au niveau du derme afin de rétracter ses structures, donc retendre la peau, ce que le grand public appelle couramment le raffermissement cutané, nous utilisons le Médical Wave System.


TLF : Est-ce que cette méthode n’est pas finalement un peu lourde et par conséquent coûteuse ?
DR :
Pour ce qui est du tarif des programmes, ne m’occupant évidemment pas de la commercialisation du concept, je ne saurais vous répondre. En revanche je puis vous assurer que le traitement n’est pas lourd. Sur un programme anti-âge complet, nous n’utilisons pas nécessairement les trois appareils à chaque séance. L’idée est de monter en puissance avec une première phase de réparation, puis de consolider avec la régénération.

Ce concept avec les 3 appareils et la gamme de produit permet de s'adapter à toutes les situations cutanées et, surtout, de proposer des programmes personnalisés en fonction des différents âges de la vie.


TLF : Qui peut appliquer le concept Réjudermie ? Une formation spécifique est-elle nécessaire pour manipuler les appareils ?
DR :
Après avoir suivi une formation préalable à la fois théorique et pratique, il est aisé d'appliquer ce concept qui est particulièrement logique et absolument pas hyper-médicalisé. Bien sûr, comme pour toute activité, il faut suivre une formation appropriée qui permet d’intégrer le concept et d’apprendre le maniement des appareils qui est devenu, grâce à l'informatique, d'une totale simplicité.


TLF : Pour conclure, que pensez-vous personnellement de ce concept ?
DR :
Je pense sincèrement que c'est un bon concept sur lequel j’ai beaucoup apprécié de travailler. Pour avoir développé de nombreux concepts durant ma carrière, dont certains pour des marques prestigieuses, je suis assez fier de celui-ci parce qu’il aborde l'anti-âge non pas en fonction d'une idée marketing mais avec un cheminement logique, dans le total respect de la physiologie. Je suis persuadé que le secret de l'anti-âge est d'apporter des réponses qui sont physiologiquement et biologiquement bien argumentées.


TLF : Merci.

Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise.com et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.com

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU REJUDERM

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Aucune autre interview

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top