logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

ECOLAVE

David GRUA

Franchisé Ecolave en Charente

Franchise ECOLAVE

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2008
  • - Date de lancement de la franchise : 2009
  • - Nombre d’implantations : 56
Créer une surveillance par email

Interview de David GRUA

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Toute la franchise : Pouvez-vous vous présenter ?
David GRUA : David GRUA, Entreprise Individuelle, franchisé Ecolave sur le secteur d'Angoulême, Charente.
Après 10 années de travail dans les travaux publics, j'ai souhaité me mettre à mon compte.

T.L.F : Comment êtes-vous entré en contact avec votre enseigne ?
D.G. : Par internet

T.L.F : Comment s’est déroulée la période entre votre premier contact et vos débuts ? Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ?
D.G. : Une période de six mois s'est écoulée entre mon premier contact et la création de mon entreprise, le franchiseur Ecolave a suivi cette évolution de près et m'a permis de me créer dans les meilleures conditions.

T.L.F : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?
D.G. : Oui.

T.L.F : Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ? Si oui, pourquoi avoir choisi cette enseigne ?
D.G. : Oui, Ecolave a une enseigne attrayante, un concept innovant et des prestations de qualité.

T.L.F : Quels sont les services que vous apporte votre franchiseur au démarrage de votre activité ?
D.G. : Conseils sur l'étude de marché et le financement, formation très complète, un équipement complet afin de démarrer rapidement l'activité.

T.L.F : Etiez-vous de la « profession » avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?
D.G. : Non, l'automobile est une grande passion et c'est pourquoi j'ai voulu en faire mon métier.

T.L.F : Avez-vous besoin de votre franchiseur dans le cadre de votre activité ? Répond-il à votre attente ?
D.G. : Oui pour diffuser une image de marque et de qualité et un suivi continu qui répond tout à fait à mes attentes.

T.L.F : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ?
D.G. : Étant nouveau dans le réseau, j'ai peu de contact mais il y a un bon esprit d'équipe.

T.L.F : L’esprit « réseau » est-il réellement effectif ?
D.G. : oui, les franchisés plus anciens sont là pour apporter un soutien technique et motiver les nouveaux arrivants.

T.L.F : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?
D.G. : Oui, la formation Ecolave étant très complète, elle permet de commencer l'activité avec un savoir-faire et une très bonne connaissance des produits et des différentes techniques, nous ne sommes pas livrés à nous-mêmes.

T.L.F : En termes de Chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?
D.G. : Commençant juste mon activité (fin novembre 2011), je ne peux encore pas m'avancer mais les débuts sont encourageants.

T.L.F : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?
D.G. : Beaucoup de prospection clientèle (professionnels), diversification dans les services proposés, qualité de travail.

T.L.F : Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?
D.G. : Oui car l'image de la franchise plaît beaucoup même si les mœurs soient encore réticentes sur le concept du lavage sans eau.

T.L.F : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle avec votre vécu sur le terrain ?
D.G. : oui je m'attendais à devoir véhiculer un concept innovant et par conséquent à devoir fournir beaucoup de travail pour faire connaître Ecolave dans ma région.

T.L.F : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?
D.G. : oui, je suis une personne motivé et persévérente mais cette entreprise aurait sans doute été plus longue et difficile à faire fonctionner.

T.L.F : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?
D.G. : oui

T.L.F : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?
D.G. : Lancez-vous en toute confiance !

Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise.com et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.com

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top