logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Témoignage franchisé LD2i : " Je suis accompagné de manière très professionnelle "

Publié le

Ludovic Cano a démarré son activité de diagnostiqueur immobilier LD2i à la Rochelle au mois de février dernier. Pour Toute la Franchise, il revient sur son parcours et son intégration au sein de l'enseigne.

Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Ludovic Cano, diagnostiqueur immobilier LD2ILudovic CANO : J'ai 49 ans, je suis marié, j'ai 3 enfants. Rochelais depuis presque 15 ans, j'ai 25 ans d’expérience dans la vente dont 15 ans dans la gestion de réseau de distribution B2B et 5 ans comme directeur des ventes national. 

TLF : Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ?

LC : Je n’imaginais pas créer ma structure seul sans le support d’un réseau ou d’une franchise. Je souhaitais me concentrer sur le cœur du métier de diagnostiqueur immobilier et développer mon activité dans un délai court, la seule solution pour moi était donc de rejoindre une franchise ou un réseau pour le partage d’expérience, les conseils dans la création (statut,…), les achats groupés, le marketing et la communication, la veille juridique et d’être moins seul sur son secteur. Le tout en restant indépendant.

TLF : Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

LC : Oui, 5 au total, dont 3 avec lesquelles j’ai poursuivi la démarche jusqu’à choisir LD2i.

TLF : Etiez-vous de la profession avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?

LC : Non c’est un nouveau métier, une reconversion. Je souhaitais me sédentariser à La Rochelle, trouver une activité qui me permet de rayonner à 50 km autour de mon domicile et pour laquelle je saurai mettre à profit mes années d’expérience.

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

LC : Je suis accompagné de manière très professionnelle : 

  • Par la disponibilité des 3 créateurs du réseau LD2i
  • Par un blog sur notre site Internet accessible aux adhérents qui permet de nous entraider et partager nos expériences
  • Par une bibliothèque sur notre site où nous pouvons retrouver l’ensemble des documents en fonction des thèmes recherchés (textes de loi, outils marketing,…
  • Par des réunions régionales régulières (prochaine le 21 juin à Angers) permettant de mettre à jour nos connaissances

TLF : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

LC : La formation m’a permis d’obtenir mes certifications et connaître les bases de mon futur métier. Il m’a été nécessaire de poursuivre cette formation par 3 semaines de stages chez des adhérents du réseau (Toulouse, Paris, Saintes) afin d’approfondir la partie terrain et l’utilisation du logiciel.

TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

LC : Oui

TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

LC : J’ai de très bonnes relations avec mes collègues du réseau LD2i. Même si en 3 mois il m’est difficile de connaitre tout le monde, le séminaire du mois d’avril m’a parmi d’accélérer mon intégration dans le réseau.

TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ? 

LC : Mon activité a démarré le 01/02/2019, sur les 3 premiers mois, je suis dans la lignée de l’objectif que je me suis fixé pour ma première année d’exercice.

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?

LC : Une des raisons pour laquelle j’ai choisi le réseau LD2i est sa communication et les outils marketing qui sont mis à notre disposition pour dynamiser notre secteur (flyers, fiches diagnostics, cartes de visite, goodies). Nous travaillons en partenariat avec une agence de communication à l’écoute des besoins du réseau au National et des adhérents avec les particularités de leur secteur.

TLF : Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

LC : Avec mon faible recul (3mois), le concept de LD2i répond aux attentes du marché (Agences Immobilières, Notaires,…) et de ses adhérents.

TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

LC : Le marché me paraît très concurrentiel.

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?

LC : Oui avec des erreurs et des pertes de temps (Communication, logiciel, marketing, assurance, fournisseur de matériel,…)

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

LC : Oui

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ? 

LC : Vous restez maître de votre secteur, de votre activité, de votre business avec l’aide, le support et l’expertise de professionnel de votre métier. Vous faites partie d’un réseau en toute indépendance.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 3,2/5 - 3 avis

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top