logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-carticon-action-close
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
franchise RIVALIS
franchise RIVALIS

1er réseau d’accompagnement des dirigeants

Franchise Conseils en entreprise

Pour en savoir plus :

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

Cauchemar en Cuisine : « Philippe Etchebest et Rivalis ont sauvé mon restaurant ! »

Publiée le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Bruno, patron du restaurant Le Petit Resto à Saint Quentin, dans l’Aisne, a décidé de faire appel à l’émission Cauchemar en Cuisine et à l’équipe de Rivalis pour redresser la barre dans son établissement. Six mois après les premiers constats, le restaurateur témoigne du succès de l’opération !

Une place de chef d’entreprise à affirmer

« J’ai fait appel au cabinet Rivalis parce que le restaurant rencontrait des problèmes de rentabilité, de trésorerie, de communication et surtout de fréquentation », explique d’emblée Bruno, qui est à la tête du Petit Resto depuis le début de l’année. Ce passionné de cuisine, par ailleurs chef d’entreprise dans le bâtiment depuis plus d’une quinzaine d’années, a en effet choisi de racheter ce restaurant dont il était un habitué. Un restaurant qui avait déjà accumulé de nombreuses dettes lors de son rachat et dont la situation financière ne s’est pas améliorée par la suite. Six mois après cette acquisition, Bruno a donc décidé de faire appel à l’équipe de Cauchemar en Cuisine pour bénéficier de l’aide du célèbre chef Philippe Etchebest.

Dans le cadre de l’émission, Nicolas Jordan, co-fondateur du réseau Rivalis est intervenu pour apporter son éclairage sur la situation et donner une première série de conseils pour aider le restaurateur à trouver sa place au sein de son établissement. « Il doit affirmer sa position de gérant et encadrer son équipe », explique le conseiller qui estime que le potentiel de ce restaurant de Saint Quentin est énorme. Pour lui, il manque simplement un suivi indispensable à la bonne marche du restaurant : « il faut que Bruno mette en pratique ses compétences en Pilotage d'Entreprise, avec la mise en place d'un prévisionnel, la définition d'objectifs et le suivi des chiffres ! »

Deux fois plus de couverts grâce à Cauchemar en Cuisine et Rivalis

A la fin de l’émission, c’est Vincent Cordonnier, conseiller Rivalis dans les Hauts de France qui a pris la suite de Nicolas Jordan pour accompagner le chef d’entreprise. « Bruno ne savait pas où il allait quand on est intervenu avec Cauchemar en Cuisine ! Les solutions trouvées ont été un recentrage de son activité sur le restaurant et la mise en place d’un prévisionnel et d’un suivi des chiffres avec la méthode Rivalis, détaille le conseiller. Nous lui avons donné des conseils sur le développement commercial ! »

Aujourd’hui, après le passage de Philippe Etchebest et l’accompagnement de Rivalis, Bruno est parvenu à doubler le nombre de couverts de son restaurant : « Avant, nous faisions dix à quinze couverts jour, aujourd’hui nous sommes à 30 ou 32 chaque jour ! » se félicite le restaurateur, qui a « encore plein de nouveaux projets ! »

Si vous aussi souhaitez accompagner des chefs d’entreprise, artisans ou commerçants, dans le développement de leur activité, vous pouvez rejoindre le réseau Rivalis, qui se développe dans l’ensemble de la France depuis 1996. Rendez-vous sur la fiche personnalisée du groupe pour en savoir plus !

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top