logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Christophe Sutter

CAMIF HABITAT

Christophe Sutter

Agent commercial Camif Habitat dans le Bas-Rhin

Franchise CAMIF HABITAT

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 1982
  • - Date de lancement de la franchise : 2010
  • - Nombre d’implantations : 50
Créer une surveillance par email

Interview de Christophe Sutter

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Installé depuis près d’un an en Alsace, Christophe Sutter est le tout premier agent commercial à avoir rejoint Camif Habitat. L’entrepreneur a ainsi pu constater l’évolution des moyens apportés aux agents du réseau et c’est avec une grande confiance en l’avenir qu’il nous livre aujourd’hui son expérience de pionnier.

Toute la franchise : Quel a été votre parcours avant de rejoindre Camif Habitat ?
Christophe Sutter : Pour ne citer que mes expériences les plus significatives, j’ai démarré dans la vente de systèmes d’alarmes après quoi je me suis tourné vers la vente de cuisines.
Je suis ensuite devenu responsable commercial dans la vente de camping-cars pour le secteur Nord Est puis responsable d’agence pour un distributeur spécialisé dans le chauffage, la climatisation et la plomberie. Une fonction que j’ai occupée pendant 9 ans avant de me lancer aux côtés de Camif Habitat au début de l’été 2010.
J’ai donc un cursus commercial très diversifié car j’ai voulu tester plein de choses pour avoir le profil le plus complet possible.

T.L.F : Pourquoi avoir choisi le secteur de la rénovation de l’habitat ?
C.S. : J’ai été attiré par ce secteur d’activité car je possède moi-même des biens immobiliers que je retape tout seul à titre privé. La rénovation est donc pour moi un réel centre d’intérêt. Je m’étais auparavant intéressé à la PLV et aux énergies renouvelables mais mon choix s’est très vite fait.

T.L.F : Pourquoi avez-vous choisi Camif Habitat ?
C.S. : Je savais avant toute chose que je voulais me lancer aux côtés d’une enseigne franchisée afin d’avoir un soutien. Je me suis donc rapproché de sites internet comme www.toute-la-franchise.com et le nom de Camif Habitat m’a tout de suite attiré car le réseau bénéficie d’une grande notoriété, sans parler de ses 30 années d’expérience.

Puis en étudiant l’enseigne, j’ai pu constater que Camif Habitat proposait une offre unique car ils sont les seuls à garantir le respect des délais et de la qualité avec en prime un suivi chantier. J’ai également été séduit par les moyens modernes utilisés par le réseau, à l’image du site internet qui constitue une vitrine formidable et qui permet aux agents de récupérer des rendez-vous. Les valeurs véhiculées par Camif Habitat ont enfin fortement pesé dans la balance.

T.L.F : Pouvez-vous nous parler de l’aide que vous a apportée le réseau ?
C.S. : Comme je suis le premier agent à avoir rejoint Camif Habitat, mon cas est un peu particulier. J’ai par exemple suivi 2 jours de formation alors que les agents reçoivent désormais 2 semaines. Mais c’est une formation qui m’avait parue adéquate avec entre autres l’enseignement d’une vraie méthodologie de prospection grâce à laquelle j’ai pu être opérationnel très rapidement.

Le fait que j’aie été tout seul m’a également permis d’apprendre très vite. Camif Habitat m’a par ailleurs fourni une aide précieuse pour les visuels qui étaient déjà créés, et aussi par son soutien permanent.

T.L.F : Comment s’est passé votre lancement ?
C.S. : J’ai démarré avec 20.000 euros pour les véhicules, les pages jaunes, les flyers ou encore le publipostage, et j’ai signé dès le premier mois. Attention, je parle bien de signature et pas de chiffre d’affaires, même si je pense qu’il est possible de faire du chiffre dès le premier mois.

En ce qui concerne le mental, j’étais également très serein car je me sentais vraiment rassuré par la compétence du réseau et j’ai dans le même temps continué à toucher mon chômage durant 15 mois, une aide matérielle et psychologique non négligeable !

T.L.F : Comment se porte votre affaire aujourd’hui ?
C.S. : Je suis un petit peu en retard par rapport à mes objectifs mais je suis en train de le rattraper. Je commence par exemple à signer pour des extensions de maison qui sont des travaux bien plus complexes avec notamment une phase d’étude ainsi que l’émission de propositions avant de réellement attaquer le chantier.

T.L.F : Quels sont aujourd’hui vos objectifs ?
C.S. : Je souhaite pouvoir vivre de mon activité avant l’été et ouvrir une agence d’ici la fin 2011 – début 2012 qui me fera gagner en visibilité et donc en notoriété. J’ai toujours pensé depuis que je me suis lancé que l’agence serait une suite logique de mon développement car elle permet aux clients de bien visualiser l’activité et donc de se sentir rassurés en constatant immédiatement qu’ils ont affaire à de vrais professionnels.

Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise.com et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.com



Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU CAMIF HABITAT

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Interview de Maurice Sonjon

Interview publié le 23/03/2011

Interview de Nicolas Daumont

Interview publié le 11/01/2010

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top