logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les articles de ce réseau

Franchise écologie : Le lavage sans eau veut séduire les pros

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Face aux besoins croissants de lavage automobile exprimés par les professionnels, Jérémy Richard a lancé en début d'année Ecolave, un nouveau réseau de rénovation VO sans eau. Un pari gagnant puisque l'enseigne compte déjà cinq adresses.



Du nouveau dans le lavage sans eau : Ecolave, enseigne créée en avril 2009, vient d'ouvrir son cinquième centre en France. Un développement qui conforte les ambitions de Jérémy Richard, fondateur de ce nouveau réseau.
Le dirigeant avait ouvert son premier site "pilote", en octobre 2008, en Loire- Atlantique (44) en offrant ses prestations aux professionnels et aux particuliers. Grâce à un système d'unités mobiles, il se propose alors de laver les véhicules à domicile pour un gain de temps et d'espace. Intérieur comme extérieur, la voiture est entièrement lavée avec des produits biodégradables et écologiques.
Le concept séduit et, début 2009, plusieurs investisseurs se montrent intéressés, manifestant l'envie d'ouvrir un centre avec les mêmes services. "Rapidement, le principe de la franchise s'est imposé à moi, raconte Jérémy Richard. Pendant de nombreuses semaines, nous avons travaillé sur la rédaction du manuel opératoire pour formaliser mon savoir-faire, tout en continuant à travailler pour la société pilote afin de tester sa rentabilité."
D'ici la fin de l'année, le dirigeant espère réunir dix unités mobiles et compte également lancer son enseigne en Suisse et au Benelux.

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top