logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
franchise ARCANCIANE
franchise ARCANCIANE

Chèques Cadeaux Voyages sans modération !

Franchise Chèques cadeaux

Pour en savoir plus :

Voir-rédiger les commentaires Voir les articles de ce réseau

ARCANCIANE, pas touché par la crise, la preuve !

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Pour preuves, voici quelques extraits de presse :
 
Les Français se serrent la ceinture pour sauver leurs vacances.
Enfin une bonne nouvelle ! Selon un sondage Ifop réalisé pour le JDD, 60%  des Français préfèrent se serrer la ceinture pour sauver leurs loisirs et leurs vacances.  Aux producteurs de trouver les produits qui correspondent à nouvelle façon de consommer : "Il n’est plus honteux de visiter sa région pendant les vacances alors, qu’il y a quinze ans, il fallait partir le plus loin possible".
 
"Les loisirs coûtent que coûtent", résume l’hebdomadaire, à la lecture des résultats du sondage Ifop sur les nouvelles habitudes de consommer. Plus les sondés sont jeunes, plus la tendance est marquée (80%  chez les 18-24 ans, 44%  chez les plus de 65 ans). D’une manière générale "68%  des Français estiment qu’on leur propose souvent des "produits trop sophistiqués qui ne correspondent pas à leur besoin". Alors, bien sûr, on pense aux téléphones et aux voitures, mais, après tout, pourquoi le voyage échapperait-il à la règle ? Autre point : "76%  des Français disent privilégier les produits respectueux de l’environnement". Ceux qui ont lancé des produits estampillés "verts" finiront sans doute par avoir raison comme les premières grandes surfaces qui ont supprimé les sacs en plastique en caisse. Pour résumer cette étude,  Robert Rochefort, patron du Credoc, estime que "la société s’oriente vers une consommation de qualité". Il explique : "Il n’est plus honteux de visiter sa région pendant les vacances alors, qu’il y a quinze ans, il fallait partir le plus loin possible". 
 
Extrait Article LG dimanche 15 février 2009
 
 
Selon Auto Escape, les Français privilégient les vacances en France .
D’après les chiffres d’Auto Escape, les réservations en France n’ont pas faiblies par rapport à 2007. En comparaison, sur la même période du 1/11 au 31/12, elles affichent même une très belle croissance. Il en ressort cependant une tendance forte qui se caractérise par "moins loin, moins longtemps, moins cher". Les déplacements à proximité de chez soi semblent être la priorité des Français avec des volumes multipliés par 2 en cette fin d’année mais avec une durée moyenne de location qui se réduit.  Les Etats-Unis montrent des signes de faiblesse en cette fin d’année. D’autres destinations lointaines comme l’Amérique latine, l’Australie et l’Asie ne semblent pas retenir les faveurs des touristes français. 
 
Selon l'étude annuelle de Deloitte, l'hôtellerie française a battu un nouveau record en 2008.
 
Si Paris et la Côte d'Azur sont restées dynamiques, en Province le bilan est plus mitigé. 
 
Pour la France, il ressort de cette étude un dynamisme soutenu des établissements Haut de Gamme. Les 2 et 3 étoiles ne sont pas en reste, avec une croissance de leur chiffre d’affaires Hébergement en hausse, respectivement 22%  et de 17%  sur les 5 dernières années. 

En dépit d’une conjoncture particulièrement difficile, la quasi-totalité de l’hôtellerie française a fini l’année 2008 sur un chiffre d’affaires en croissance, améliorant encore davantage les records enregistrés en 2007, selon Deloitte. 
 
La tendance nationale a toute de même connu quelques variantes régionales. L’hôtellerie parisienne finie l’année 2008 sur un sommet, presque équivalent à l'année précédente. Seuls les
hôtels 4 étoiles enregistrent un très léger recul du chiffre d’affaires hébergement. Le dernier trimestre a été particulièrement difficile pour eux, comme pour le reste de l’économie. 
 
La Côte d’Azur – grâce à la croissance des prix moyens – a fortement fait progresser ses revenus. Il est vrai que de très nombreux hôteliers ont su rénover et moderniser leurs hôtels. 
 
Pour la Province, si d’un côté l’hôtellerie 2 et 3 étoiles affichent des progressions sensibles, les établissements 4 étoiles et économiques se montrent moins dynamiques. De même, l’écart avec l’hôtellerie parisienne et de la Côte d’Azur reste élevé, surtout dans l’hôtellerie haut de gamme. 
 
Extrait Article La rédaction (CE). Jeudi 05 Février 2009
 
 
Voyages-sncf.com  a bouclé l'année 2008 avec un volume d'affaires record de 2,23 milliards d'euros.
 
Pari tenu pour Voyages-sncf.com qui a réalisé une croissance d'activité de 20%  conformément à son objectif.  A la lumière de la conjoncture actuelle, et depuis l'automne, les Français cherchent à optimiser leur budget.
 
Le site de la SNCF, qui se dit rentable, devrait donc se placer sur la deuxième place du podium des réseaux français d'agences en 2008. En effet, il doublera sans doute American Express Voyages d'Affaires (1,920 milliard en 2007) et se rapprochera par la même occasion de Carlson Wagonlit Travel (2,630 milliard). 
 
Sur 2009, Voyages-sncf.com vise par prudence 12%  de croissance, soit 2,5 milliards d'euros de volume d'affaires. ….La Tunisie, le Maroc, et surtout la France en bénéficient. 
 
L'Hexagone est la destination gagnante de l'année écoulée, puisqu'il enregistre +26%  au niveau des ventes. 
 
Extrait Article L'Echo Touristique  27-01-2009
 
 
Jusqu’à 100%  d’occupation... la m ontagne ne connaît pas la crise ! 
Semaine du Nouvel An : jusqu’à 100%  d’occupation. Allez comprendre : en dépit de la crise, les dépenses sont mêmes en progression par rapport à l’an passé. Et les vacances de février se présentent aussi plutôt bien. Les professionnels de la montagne se frottent les mains.  La saison d’hiver 2008-2009 se présente très bien et cela même si les vacances de Noël ne représentent que 20%  de l’activité des remontées mécaniques sur la saison d’hiver. 
 
Des conditions optimales ont attiré la clientèle touristique au sein des stations.
 
Une semaine de Noël où les taux d’occupation se sont échelonnés de 65%  à 85%  selon les massifs. Ces taux sont jugés en hausse par la quasi-totalité des stations, exception faite de celles de faible altitude. Quant au Nouvel An, on a skié à pistes fermées, avec des taux d’occupation compris entre 95%  et 100%  et jugés unanimement supérieurs à ceux de la saison passée. 
 
Parallèlement, les promenades en raquettes, à pied ou en chiens de traineaux conservent, plus que jamais, une réelle attraction auprès de la clientèle touristique, qui est aussi à la recherche d’activités ayant trait à la remise en forme et au bien-être. 
 
Les taux prévisionnels pour les vacances de février sont satisfaisants, puisqu’échelonnés de 60%  à 75%  selon les massifs. 
 
Extrait article TOURMAG  12 Janvier 2009
 
 
Pierre & Vacances surfe sur le haut de la vague.
Le chiffre d'affaires du groupe au premier trimestre (du 1er octobre au 31 décembre 2008) enregistre une croissance de 6,4% .
 
2008 était une belle année pour Pierre & Vacances. Après avoir annoncé début décembre un chiffre d'affaires annuel en hausse de 9% , le chiffre d'affaires consolidé du 1er  trimestre
2008/2009 (du 1er octobre au 31 décembre 2008) affiche une croissance de 6,4%  à 297,4 millions d'euros. Côté tourisme, il s'élève à 217,7 millions d'euros soit, à données comparables, une augmentation de +4,5%  par rapport au 1er trimestre 2007/2008. La croissance est tirée par les résidences urbaines (+11,9% ) et les Antilles (+11,4% ), la Montagne et la Mer étant stables. Le chiffre d'affaires de Center Parcs Europe est, lui aussi, en croissance, à données comparables, de 5% . Cette progression concerne l'ensemble des clientèles : Française (+16% ), Belge (+8,7% ), Allemande (+7,7% ) et Néerlandaise (+1,6% ). Compte tenu de l'activité touristique enregistrée sur le 1er trimestre et du niveau de chiffre d'affaires réservé pour le 2ème trimestre, P&V anticipe, à ce jour, un chiffre d'affaires de location stable, à données comparables, sur le 1er semestre de l'exercice 2008/2009.
 
Extrait Article L'Echo Touristique 16-01-2009 
 
 
Marmara n'a jamais été aussi performant.
Les résultats 2008 de Marm ara m ontrent un TO en pleine form e, prêt à prendre des risques -très mesurés - sur le long courrier.
 
Fidèle à sa stratégie de vacances moins chères, applicable sur tous les segments d'un marché français qu'il maîtrise à hauteur de 17 %  (chiffres Ceto) dans le domaine du forfait, Marmara affiche des ratios qui laisseraient rêveur plus d'un concurrent.  En 2008, son niveau de rentabilité tournait autour de 4 % , quand il ne dépasse habituellement pas
l'unité en moyenne chez les autres membres du Ceto.  Ce résultat, Marmara l'a obtenu avec 1,073 millions de passagers sur six destinations (dont 450 000 en séjour Club Marmara et 330 000 en vols secs), pour un chiffre d'affaires de 535 ME et un résultat brut d'exploitation de 21,5 ME. Pas de raison donc d'être timoré cet été. 
 
Extrait Article L'Echo Touristique 16-01-2009 
 
 
Go Voyages touché par la crise... de croissance ! 
Après une excellente année 2007, l’activité progresse toujours au 1er semestre 2008 pour GO Voyages. L'agence a enregistré du 1er avril au 30 septembre des ventes exceptionnelles avec un chiffre d’affaires de 375 millions d'euros progressant de +30%  en comparaison à la même période en 2007. 
 
TourMaG.com - Comment expliquez-vous cette croissance qui semble presque insolente dans le contexte actuel ? 
 
Carlos da Silva/GO Voyages : "En effet, nous avons connu une hausse exceptionnelle de notre chiffre d'affaires au cours du 1er semestre écoulé, avec 375 millions d'euros contre 290 millions pour la même période de l'année précédente.  Le nombre des passagers s'établit à 1 million contre 830 000 en 2007.  Quant à l'explication elle est logique et réside dans le fait que nous nous efforçons de proposer le meilleur choix, des produits simples à vendre et les prix les plus compétitifs possibles dans un contexte où la concurrence est toujours plus exacerbée..." 
 
TourMaG.com - Quelle est votre analyse à propos de la crise qui secoue l'économie et la profession ? 
 
Carlos da Silva/GO Voyages : "Je suis plutôt d'un naturel positif. Mais force est de reconnaître que cette crise à toutes les apparences d'une crise qui est là pour durer. Pour moi la solution ne consiste donc pas à se lamenter en attendant que l'orage passe mais à faire le plus vite possible la différence avec la concurrence.  Par exemple en travaillant encore deux fois plus dur et en composant avec la nouvelle donne." 
 
Extrait article Tourmag
 
 
AbCroisière ne connaît pas la crise .
C’est à bord du dernier né de la flotte MSC, le MSC Fantasia, et en présence de Sophia Loren (marraine du Fantasia), qu'ABcroisiere.com s'est vu remettre pour la 3ème année consécutive l'Award Team&Win. Le numéro un français de la vente de croisières en ligne réitère l'exploit de remporter depuis 3 ans, le trophée "Over the Top" de Costa Croisières, et le "Team&Win" de chez MSC. 
 
Interview de Patrick Gaudfrin, fondateur d’Abcroisière.com et désormais DG du pôle croisière  Karavel-Promovacances. 
 
TourMaG.com - Le marché de la croisière subit-il à son tour la crise ? 
 
Patrick Gaudfrin - "Je ne suis pas inquiet. La livraison de nouveaux navires comme tout récemment le superbe MSC Fantasia, qui sera suivi pour la même compagnie par deux autres navires de grande qualité, augmente l’offre. 
 
Il va donc falloir les remplir. Cette donnée conjuguée à la crise fait que les tarifs ne peuvent que baisser. Si les compagnies veulent maintenir leur chiffre d’affaires dans un contexte d’offres supérieures et de baisse de pouvoir d’achat, elles ne peuvent que jouer sur la variable des tarifs. 
 
Cela constitue une formidable opportunité de développement pour Abcroisère.com dont c’est le modèle de développement. On propose l’offre la plus complète avec les tarifs négociés les plus compétitifs seuls susceptibles d’attirer une nouvelle clientèle de croisiéristes." 

TourMaG.com - Quels sont les impacts précisément ? 
 
Patrick Gaudfrin - "En décembre on constate une baisse de 20 à 30 %  des tarifs catalogues. Toutefois, il faut relativiser. Décembre est en général une période creuse qui incite les compagnies à faire des promotions tarifaires. 
 
La baisse est donc autant imputable à l’accroissement du nombre d’unités de croisières et donc de places en circuits croisières qu’à la crise qui incite les clients à être plus regardants. Je rappelle qu’en 2008 une dizaine de navires de 2500 places chacun ont été mis en service ce qui représente une offre supplémentaire de 125.000 places par an. C’est considérable.  
 
Cinquième marché européen après la Grande-Bretagne, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne, la France semble plus sensible aux croisières maritimes avec, en 2007 une hausse de 20 %  des passagers embarqués soit 300.000 hexagonaux. 

 
Afat : la crise ? Même pas peur ! 
Réaliste, volontaire, charismatique et insolent, Jean-Pierre Mas a mis du baume au coeur aux 632 participants de la 19e Convention qui s'est déroulée en fin de semaine à Venise. Véritable chef d'orchestre d'un ensemble sans fausse note, le président d'Afat s'est évertué à réduire la situation économique à ses justes proportions et à remonter le moral des troupes. 
La crise ? Oui, elle est là. Mais on en a vu d'autres. On s'y est préparé et on va faire face. Un parler vrai de patron qui contraste avec le retrait et la frilosité d'autres réseaux qui, même
lorsqu'ils n'ont rien à cacher, se croient obligés de faire des cachoteries... 
 
Extrait de Tour-mag
 
 
Interhom e : chiffre d’affaires en hausse de 1,4 %. 
Interhome a enregistré un chiffre d'affaires en progression de 1,4%  sur l'exercice 2007/2008, par rapport à l'année précédente. Pour 2009, le groupe spécialiste des locations am bitionne de poursuivre une croissance durable, grâce à de nouvelles coopérations. 
 
Le Groupe Interhome a publiés ses résultats pour son exercice 2008. Ce dernier a pour la 1ère fois logé plus d’1/2 million de clients dans l’une des 46 000 locations réparties dans 21 pays. Le Groupe qualifie cet exercice de "tournant". 
 
Le chiffre d’affaires a augmenté de 1,4 %  pour s’établir à 211,9 millions de CHF (142,9 millions d’euros) tandis que pour les seules réservations, l’augmentation s’élève même à 5,7%  par rapport à l’année précédente, pour s’établir à 196,4 millions de CHF (132,4 millions d’euros). 
 
"Ces chiffres sont d’autant plus impressionnants si l’on tient compte du long exercice commercial de 2006/07 qui avait duré 13 mois", indique un communiqué de presse. 
 
Interhome a enregistré en 2008 la plus forte croissance sur les marchés touristiques de la Russie (+59% ), de l’Allemagne (+14% ), de la Pologne (+13,7% ) et de la France (+13,3% ).  
 
Extrait article L’Echo touristique 26 Janvier 2009

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

DERNIERS ARTICLES DU RESEAU ARCANCIANE

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de cette enseigne
en détail

Voir tous les articles

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top