logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les articles de ce réseau

M. Hoennige, franchisé à Strasbourg

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
M. Hoennige, franchisé à Strasbourg
De quel secteur êtes vous issu ? Quel est votre passé professionnel, vos compétences ? 


M. Hoennige : Je suis de formation BTS Commerce International avec une 3ème année en marketing international à la CCI de Strasbourg. J’ai eu mes premières expériences professionnelles dans le Marketing (tant dans l'industrie que dans le négoce), puis dans la gestion d'un centre de profit.

Pourquoi avoir choisi les services à la personne et Coviva ?


M. Hoennige : Les services à la personne et plus particulièrement l'aide aux personnes dépendantes représente un secteur en pleine expansion et apporte une expérience humaine enrichissante. Par ailleurs, le choix de l'enseigne COVIVA repose avant tout sur une volonté d'opter pour un jeune réseau dynamique et volontaire. COVIVA veut devenir l'un des acteurs principaux avec lequel il faudra compter dans l'avenir. Accompagner un challenger et participer à sa réussite est plus motivant que rejoindre un n°1 n'ayant plus rien à prouver.

Comment se sont passés vos entretiens d’entrée dans le réseau ?


M. Hoennige : Mes premiers contacts se sont déroulés avec ST Développement (M. Phillips), en face à face, par téléphone et par échange de mail. L'objectif principal pour les 2 était plus de s'assurer de l'adéquation entre le candidat et son futur réseau. C'est cette mise en avant du facteur humain que j'ai apprécié.

Par la suite, mes échanges avec M. Carpentier n'ont fait que confirmer ce sentiment. Un réseau n'existe et n'évolue que par les femmes et hommes qui le constitue. Il faut souhaiter qu'en grandissant, COVIVA arrive à préserver cette vision de l'entreprise.

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top