logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les articles de ce réseau

Opération STOP CARBONE

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

L’engagement environnemental du réseau ERA Immobilier


Nous sommes en 2070…

…la ville de Paris a atteint la température de Séville !

Ce constat est l’aboutissement sans appel de plusieurs études par modélisation de l’évolution de la température de la planète :
 
Le logement est au centre de la préoccupation, pourquoi ?
 
L'empreinte énergétique du bâtiment augmente tous les ans et devient le premier consommateur d'énergie et le premier émetteur de gaz à effet de serre, devant les transports ou l'industrie. Il s’agit d’un phénomène d'autant plus préoccupant qu'une fois construit, la durée de vie d'un logement est de plus de 50 ans.

80% de la consommation totale d'énergie et des émissions de CO² d'un bâtiment proviennent du chauffage, de la climatisation, de la ventilation, de la production d’eau chaude.

Ces effets sont sous-estimés par les architectes, ingénieurs, maîtres d'œuvre et entreprises du bâtiment, souvent par ignorance.
Là résiderait l’essentiel des freins à l'essor des bâtiments à faible consommation énergétique.

La consommation moyenne actuelle est de 250 KWH/an.

Le budget moyen pour améliorer le logement est chiffré à 25 000 € par foyer.

L’objectif du Grenelle de l’Environnement est de diviser par 2 (2012) puis par 4 (2050) les déperditions énergétiques du logement.

Si le premier objectif est perceptible - mesures incitatives, déductions fiscales, prêts aménagés - le second est en revanche beaucoup plus ambitieux et nécessitera une mise en œuvre draconienne pour y parvenir.

L’agent immobilier n’étant qu’un intermédiaire entre 2 particuliers, il ne peut intervenir directement sur l’immeuble.


Dans ce contexte :

Qu’a décidé de faire le réseau ERA Immobilier? Et d’une manière générale, quels sont les moyens d’action de l’agent immobilier?
  •   Sensibilisation du public au problème énergétique des biens
  •   Information du public sur les possibilités d’amélioration
  •   Possibilité de faire soi même le calcul des déperditions énergétiques de son logement
  •   Chiffrage des travaux nécessaires (et faciles à réaliser) pour améliorer le résultat du DPE (Diagnostic Performance Energétique)
  •   Formation des équipes commerciales du réseau ERA (3 000 personnes)
  •  Détention du diagnostic au moment de la délivrance du mandat de vente
  •  Communication de l’étiquette énergie dès la diffusion de mise en vente du bien
  •  Proposition du financement de projet de rénovation à l’acquéreur.

Quels sont les obstacles à l‘obtention du diagnostic au moment de la prise du mandat ?


1/ Le diagnostic au  mandat impose au vendeur d’un bien d’avancer le prix de l’intervention du diagnostiqueur, même si la loi oblige à détenir ce document pour le jour de la rédaction de la promesse.

2/ La communication du D.P.E. est rarement favorable aux biens existants car la majeure partie des biens sont des « passoires thermiques » : 82% ont plus de 15 ans.

Le réseau ERA est animé d’une motivation sans faille sur la prise de conscience de chacun quant à l’amélioration de l’empreinte énergétique du bâtiment.


ERA, précurseur en matière d’engagement pour le développement durable, est un pionnier parmi les réseaux immobiliers et permet au réseau des agences ERA de conforter son rôle d’acteur social.

Nous nous devons de passer le relais aux générations futures avec optimisme.


Jean Lavaupot
Directeur Exécutif ERA France


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top