logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
franchise SCHMIDT ET CUISINELLA
franchise SCHMIDT ET CUISINELLA

Nous sommes à l'écoute de VOS envies parce que VOUS n'êtes pas comme tout le monde

Franchise Cuisine

Pour en savoir plus :

Voir-rédiger les commentaires Voir les articles de ce réseau

Gérer son impact environnemental c’est bien mais quid de celui de ses fournisseurs ?

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Le respect de l’environnement est devenu une question de société que les entrepreneurs ne peuvent plus ignorer dans leurs process de fabrication. Cependant, maitriser son impact environnemental ne doit pas pour autant influer sur la compétitivité et la rentabilité de l’entreprise. C’est en ce sens qu’a été lancé en Alsace le projet « Lean & Green ».

Venu directement des Etats Unis, ce projet a déjà été éprouvé par plus de 150 entreprises américaines. Il associe développement économique et protection de l’environnement. Son principe est simple : des grandes sociétés financent des audits auprès de leurs fournisseurs pour développer leurs performances économiques et écologiques. La finalité étant d’accroitre leur compétitivité tout en réduisant leur impact environnemental.

La Société Alsacienne de Meubles (SALM), développeur entre autres du réseau Cuisine Schmidt, figure parmi les sept sociétés alsaciennes qui ont participé à ce projet. Le groupe a proposé des audits à deux de ses fournisseurs : Verrissima et Jung Logistique. Et, à la différence de leurs homologues américains, les donneurs d’ordre alsaciens font auditer leur propre société. La SALM a donc elle aussi jouer le jeu en faisant évaluer ses installations.


Anne Leitzgen, présidente de la SALM déclare : « Nos fournisseurs n’ont pas forcément une structure suffisante leur permettant de se lancer dans ce type de démarche. Nous savons néanmoins qu’une bonne maîtrise de la chaîne de travail et la gestion des gaspillages permet à tous de faire des économies sur le long terme. Nous avons donc été ravis de permettre à Verrissima et Jung Logistique de bénéficier de cet encadrement qui leur a permis d’apporter des améliorations utiles au sein de leur structure ».

La réalisation de ces audits a permis l’établissement de diverses recommandations dont certaines ont d’ores et déjà été appliquées, permettant à la SALM d’économiser quelques 57.000 euros et 48 tonnes de CO2 !

Quant à Verrissima, la société a revu l’agencement de ses ateliers et réorganisé ses ressources humaines en embauchant notamment un responsable production & qualité. Pour son directeur général, Jonathan Metz, « Verrissima s’est réorganisé avec des flux dans l’atelier plus courts et efficaces grâce à une réimplantation complète. Par ailleurs, le volume des déchets a été réduit grâce à une meilleure maîtrise de la qualité en production et à une baisse significative des chutes et rebuts ».

Enfin, la société Jung Logistique a aussi profité de cette démarche pour réorganiser ses ateliers de contrôle et valoriser ses déchets. La société a aussi entrepris un projet de réduction drastique de ses emballages et films plastiques par un système alternatif de contenant industriel.

Portée par la Région, qui a financé 60% du coût des audits, cette initiative a démontré sa réelle utilité sociale et économique. Un succès qui a incité son prochain renouvellement auprès d’autres sociétés alsaciennes.

Benjamin Thomas,Toute La Franchise ©


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

DERNIERS ARTICLES DU RESEAU SCHMIDT ET CUISINELLA

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de cette enseigne
en détail

Voir tous les articles

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top