logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les articles de ce réseau

Reconnaissance médiatique pour le réseau Beauty Bubble

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

franchise beauty bubble coiffure low costIsabelle Martinet, chroniqueuse de Télématin, s’est rendu au salon Beauty Bubble de la gare Montparnasse à Paris, pour tester ce nouveau concept qui révolutionne le monde de la coiffure.

Dans l’émission du lundi 16 janvier, elle introduit son sujet par une description succincte mettant en avant le coté rapide, pratique et pas cher du concept : « C’est simple, c’est 10 minutes, 10 euros ».

Les équipes de Télématin ont pu rencontrer Nicolas Langer, directeur de l’enseigne. Il explique que les salons Beauty Bubble sont des « bulles de coiffures placées sur des axes à fort passage […]. Les gens viennent, parce qu’ils sont pressés,[…] ils ont des réunions, ils doivent aller travailler, ils ont de moins en moins de temps. Là, en 10 minutes, sans rendez-vous, c’est rapide et ça ne leur coute pas très cher. »

Un client confirme : « habituellement, chez un coiffeur traditionnel, je passe une heure, une heure et demie entre la réservation, le temps d’attente et le déplacement. Ici, je suis entre deux trains, en 10 minutes c’est fait. »

Si le concept Beauty Bubble permet de coiffer aussi vite c’est essentiellement que les salons ne proposent que des prestations de coupes et brushings. Les coiffeurs ne réalisent pas de shampoing. « C’est la coiffure à sec. Ce qui fait que les techniques sont plus rapides. Les gestes plus surs, plus précis. On passe une fois au bon endroit, c’est la bonne coupe au bon moment » précise le directeur de Beauty Bubble.

« Ce n’est pas compliqué de coiffer sur des cheveux secs, témoigne une coiffeuse, bien au contraire c’est plus facile parce que l’on voit tout de suite comment le cheveu retombe, comment ils se placent, le client est satisfait tout de suite. Il n’y a pas de surprise quand il part. »

L’enseigne met un point d’honneur à ne recruter que des coiffeurs compétents, comme le souligne Nicolas Langer : « On n’a pas le droit de se rater. C’est pour ça que ce sont des coiffeurs professionnels, qui ont travaillé dans des salons traditionnels et qui, derrière, ont suivi une formation spécifique à la coiffure à sec. »

Le réseau compte à l’heure actuelle 25 salons dans différents lieux de passage, gares, métros, aéroports, centres commerciaux… Il se développe sous la forme de l’affiliation et s’est fixé, comme objectif à terme, d’atteindre les cents « bulles de coiffure ».

Benjamin Thomas, Toute la Franchise ©


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

DERNIERS ARTICLES DU RESEAU BEAUTY BUBBLE

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de cette enseigne
en détail

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top