logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les articles de ce réseau

Le réseau ERA Immobilier salue la décision du Sénat de supprimer la taxe sur les micro-logements

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Le réseau ERA Immobilier, qui compte quelque 350 agences en France, se félicite de la décision du Sénat de supprimer la taxe sur les micro-logements, proposée dans le cadre du projet de loi de finances pour 2012. Cette taxe devait s’appliquer aux propriétaires de biens immobiliers de moins de 14 m², loués à des loyers de 40 € ou plus du m².

Dans un communiqué, François Gagnon, Président de ERA Europe et ERA France, avoue sa satisfaction, estimant que « la loi eût été perverse et tournée sans difficulté ». Pour lui, les bailleurs auraient eu tendance à ramener leurs loyers à 39 € du m², pour échapper à la taxe, et les locataires « au noir » se seraient multipliés dans les grandes villes.

Il n’en avoue pas moins que le problème des loyers disproportionnés restent intact et que « la situation de leurs preneurs est douloureuse, et doit être prise à bras le corps ». Pour le président du réseau ERA Immobilier, il faut renforcer les actions politiques pour inciter les investisseurs à acquérir des logements anciens. Le chiffre de « 150 ou 200.000 investissements locatifs par an » à atteindre est même avancé. Il faut redonner des moyens au placement immobilier ancien, notamment en proposant « des possibilités d'imputation majorées pour ceux qui acceptent des loyers modérés […] Un tel geste politique est voué au succès, donnant à l'immobilier résidentiel locatif l'attractivité maximum. »

Sandrine Cazan, Toute la Franchise ©


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top