logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les articles de ce réseau

Le réseau Domidom réagit à l’annonce de l’augmentation de la TVA dans les services à la personne

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

« Cette mesure est totalement injuste ! » Damien Cacaret, fondateur du réseau de franchises Domidom, n’y va pas par quatre chemins. Pour lui, l’annonce de la hausse de la TVA à 7% va venir fausser la concurrence entre les associations et les entreprises privées sur le marché de la prise en charge des personnes âgées et/ou dépendantes. Plus de 80% des acteurs présents sur ce secteur sont en effet des associations non assujetties à la TVA, qui ne seront donc pas impactées par cette augmentation.

« Nous prenons cette annonce comme une vrai distorsion de concurrence qui peut être traitée par la Commission Européenne », reprend Damien Cacaret, qui estime que cette hausse ne pourra qu’entraîner « une très forte baisse de nos marges, et qui sera très préjudiciable pour nos entreprises ».

Une mesure qui ne permettra pas d'atteindre les objectifs voulus

Une mesure d’autant plus incohérente pour le réseau Domidom que cette hausse de la TVA et donc des tarifs facturés, va se traduire par une augmentation du montant déclaré pour la réduction d’impôt… « C'est un très mauvais calcul de l'Etat
», juge le fondateur de Domidom, expliquant qu’au final, cela donnera lieu à « un bilan comptable plutôt négatif pour le ministère des Finances ! »

Le réseau espère donc que cette mesure sera réétudiée, pour que l’augmentation de la TVA ne soit pas appliquée sur le secteur de l’aide aux personnes dépendantes. Pour le moment, seules la prise en charge des personnes handicapées n’est pas concernée.

Sandrine Cazan, Toute la Franchise ©


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top