logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les articles de ce réseau

Les conséquences du nouveau plan anti-déficit inquiète la franchise Family Sphere

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Le nouveau plan anti-déficit du gouvernement inquiète le réseau Family Sphere, qui craint les conséquences que cela risque d’avoir sur le secteur de l’aide à la personne. Pour lui, deux mesures pourraient causer un réel tort à ce secteur d’activité :

  • d’abord l’annonce du relèvement de la TVA réduite de 5,5% à 7% « sur tous les produits et les services à l'exception des produits de première nécessité, notamment l'alimentation ». En clair, cette augmentation se traduira directement sur les tarifs des prestations. Garde d’enfants, soutien scolaire ou aide aux personnes âgées coûteront plus cher aux familles.
  • et le gel de l’indexation de l’augmentation de prestations sociales. La hausse des allocations familiales et aides au logement, qui était jusqu’alors indexée sur l’inflation, se fera désormais selon le niveau de la croissance, soit 1% l’année prochaine, alors qu’elle aurait dû atteindre 2,3%. Pour les ménages concernés, ce sera une nouvelle baisse du pouvoir d’achat.

« De telles mesures auront des conséquences financières graves sur les familles concernées », estime Thierry Rein, PDG de Family Sphere, qui explique que « la garde d’enfants n’est pas un produit de luxe mais un besoin réel de parents en détresse ».

Pour lui, une des conséquences futures de ces mesures pourrait être le recours massif au travail non déclaré. Il estime que « le gouvernement met ainsi en danger les 25 000 entreprises de service à la personne (Source ANSP), telles que Family Sphere, mais également de nombreux emplois ». L’an dernier, plus de 2 millions de salariés ont ainsi travaillé dans le secteur du service à la personne, qui a engendré 17,6 milliards d’euros de valeur ajoutée. Soit plus de 1% du PIB ! Le secteur est donc loin d’être négligeable dans le développement économique français et Family Sphere refuse de le voir mis en péril.

Sandrine Cazan, Toute la Franchise ©


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

DERNIERS ARTICLES DU RESEAU FAMILY SPHERE

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de cette enseigne
en détail

Voir tous les articles

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top