logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
enseigne COTE ACHETEUR
enseigne COTE ACHETEUR

« L’immobilier sur mesure » chasseur immobilier

Franchise Chasseurs Immobiliers

Pour en savoir plus :

Voir-rédiger les commentaires Voir les articles de ce réseau

Les chasseurs d'appartements, assistants pour acheteurs débordés

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Il cherchait à acheter un appartement depuis bien longtemps. "Des années", assure Serge, 41 ans, cadre supérieur dans une entreprise de médias. Recherche entrecoupée d'abandons, au rythme de son emploi du temps chargé. Au printemps dernier, il avait sérieusement recommencé à éplucher les petites annonces. Sans résultat. N'en pouvant plus, et à court de temps, il a fait appel à un "chasseur d'appartements".

Importé des Etats unis, ce nouveau métier est en plein essor...On dénombre déjà près d'une cinquantaire de sociétés de ce type, majoritairement à Paris. Le concept est simple : le chasseur cherche à la place de l'acheteur, opérant une pré-sélection avant de présenter à son client quelques appartements à visiter. Le coût : entre 1,75 % et 4 % TTC de la valeur du bien, selon les formules. La cible : des Parisiens débordés qui ont les moyens, des provinciaux, des expatriés et les étrangers...

Emmanuel, un citoyen Suisse de 42 ans, travaille dans le monde du spectacle et vit à Fribourg. Amené à venir régulièrement à Paris pour des raisons professionnelles, il en avait "assez de l'hôtel". Il s'est donc décidé à acheter un pied à terre. Entre mars et mai dernier, il a cherché par ses propres moyens. "j'ai visité une quinzaine d'appartements, avec plusieurs mauvaises surprises à la clef : des rendez-vous où les agents ne sont pas venus, des propriétaires en retard d'une heure" raconte-t-il. En pianotant sur Internet, il a découvert le site de Côté Acheteur. "Tous les appartements qu'ils m'ont proposés convenaient déjà beaucoup mieux. Un mois plus tard j'avais trouvé mon bonheur. Pour les services qu'ils m'ont rendus, j'ai trouvé que 3 % TTC étaient raisonnables. Ils m'ont permis d'économiser des billets de trains, des taxis, des nuits d'hôtel, des notes de restaurant... Beaucoup d'argent finalement".

Benjamin Neumann
L'EXPANSION, Février 2007


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top