logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les articles de ce réseau

ENQUÊTE 2006 : ERA dévoile les grandes tendances du marché européen de l’immobilier

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Après la Grèce et le Portugal, entrés dans l’enquête l’année dernière, c’est au tour de la République Tchèque de venir enrichir l’étude.

Initiée en 2002 par ERA France, cette enquête est menée chaque année auprès des masters franchisés de chaque pays à qui sont confiées la collecte et la synthèse des informations émanant de leurs agences.
L'ensemble des réponses est ensuite analysé en fonction de facteurs économiques, tels que le taux de chômage, la fluctuation des taux de crédit, la politique de construction...
De nombreux tableaux et graphiques permettent d’avoir une vision comparative des résultats par pays.
Ce lourd travail a permis de dresser une étude unique en Europe, puisque ERA Immobilier est le seul réseau de cette importance capable de recouper toutes les données du marché au plan européen.
L'analyse porte par pays sur le prix moyen des logements au niveau national et dans la capitale, le pourcentage de propriétaires, le nombre de transactions effectuées, l’évolution des prix… Elle permet également de déterminer la part de marché des professionnels, les taux de crédit et de frais d'actes. Enfin, chaque master ERA expose ses prévisions pour l’année à venir.

En 2005, le marché immobilier européen continue de progresser mais on est très loin des hausses vertigineuses de 2004. Dans l’ensemble, on assiste tout de même à un essoufflement généralisé dans la plupart des pays même si certains font exception.


CAPITALES EUROPÉENNES : LONDRES REPREND LA TÊTE
Londres récupère sa première place (478.000 euros) et ne dépasse Luxembourg (475.000 euros) que de quelque milliers d’euros.
Quatre capitales arrivent ensuite très loin derrière les deux premières : Dublin (368.000 euros), Madrid (357.000 euros), suivi de Berne (335.000 euros) et de Stockolm (325.000 euros). Paris arrive à la 7ème place avec un prix moyen de 297 748 euros.
Bruxelles, qui figurait en dernière position l’année dernière, gagne quatre places (217.462 euros). Prague est la capitale la moins chère (106.000 euros) juste devant Berlin (182.000 euros).


EN MOYENNE, 65,20% DES EUROPÉENS SONT PROPRIÉTAIRES DE LEUR LOGEMENT EN 2005
Le record du nombre de propriétaires est toujours détenu par l'Espagne avec un taux de 84% (même si ce pays a subi une baisse de 3%), suivie par la Belgique (78%) et l’Irlande (77%).
La Suisse reste comme en 2003 et en 2004 en dernière position du classement avec seulement 36,8% de propriétaires.
La France se situe au milieu du tableau et gagne un point avec un taux de 58%. Ce score est toujours nettement en dessous de la moyenne européenne.


LES TENDANCES MARQUANTES

> Belgique : depuis 2004, hausse constante des prix (+19% à Bruxelles et + 11% au niveau national) ne la positionnant plus comme la capitale la moins chère.
Autriche : hausse très sensible du nombre de transactions : +82% passant de 50.000 à 91.000 et baisse des taux d’intérêt (-1 point)
> Espagne : hausse très importante du nombre de transactions dûe à l’essor du marché des résidences secondaires. Les prix des logements dans la capitale sont en baisse de 12,5% alors qu’au niveau national, ils augmentent de 6%.
France : les prix continuent d’augmenter (+5 à 6%) mais on n’assiste plus à une flambée des prix, sauf dans le Sud-Est (PACA et Rhône-Alpes) où les prix subissent encore de fortes augmentations. Forte hausse du nombre d’agents immobiliers.
Grande-Bretagne : Les prix à Londres subissent une hausse faramineuse (+45%) liée notamment à la rareté des biens. C’est pourquoi les britanniques continuent d’investir de plus en plus à l’étranger, notamment en France où le prix des maisons leur semble abordable.


 

ERA Immobilier - Réseau d'origine américaine créé en 1971, ERA Immobilier compte 1500 agences en Europe dans 17 pays, dont près de 400 en France où il est présent depuis 1993. ERA est aussi le plus grand réseau européen d'agences immobilières sur Internet. Via le site ERA France (www.erafrance.com), il est possible d'avoir une vue globale des biens proposés à la vente (avec photos et fiches détaillées) dans toutes les agences françaises, mais aussi dans 20 autres pays membres du réseau.

 L'actualité du réseau : www.infinites.fr

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top