toute la franchise logo
Franchise, créer son entreprise et devenir franchisé
Créer une surveillance par email

Le paiement sans contact passe à la vitesse supérieure

Ce n'est plus de la science-fiction

2013-03-14 08:30:00

Payer sans carte bancaire juste en passant son téléphone portable sous le rayon d'une borne n'est plus aujourd'hui de la science fiction. Leclerc, Casino s'y mettent mais aussi Visa en partenariat avec Samsung.

Le marché du paiement sans contact se cherche encore, mais les choses avancent à grands pas ces derniers mois. Et pour cause, selon une étude récente du cabinet de recherche IDC, les ventes mondiales de smartphones devraient dépasser pour la première fois cette année celles de téléphones portables de base avec 918,6 millions de smartphones écoulés en 2013, ce qui représentera 50,1% des ventes totales de téléphones portables.

Et IDC prévisionne que d'ici fin 2017, les ventes de smartphones devraient atteindre 1,5 milliard d'unités et représenter plus de deux-tiers des ventes de téléphones portables !

Un vrai boom qui attise les convoitises de la part des fabricants de smartphones mais aussi du côté des géants de la monétique que sont notamment Paypal et plus récemment Visa, MasterCard et American Express.


Les géants des paiements par carte bancaire à la manœuvre

Comme toute nouvelle technologie, le paiement sans contact, et plus généralement le paiement sans carte bancaire via smartphone, doit pour passer à la vitesse supérieure se positionner sur un standard technologique. Actuellement le standard NFC est celui qui porte le plus d'espoir, mais il n'est pas le seul (flashcode, code barre). Sachant que très peu de téléphones à l'heure actuelle disposent des fonctions NFC, les jeux sont encore ouverts...
Et la bataille fait rage dans les rangs des grands opérateurs ! Ainsi, à l'occasion du récent Congrès mondial de la téléphonie mobile de Barcelone, les grands opérateurs des paiements par carte bancaire ont multiplié les effets d'annonces. Visa tout d'abord a annoncé la sortie prochaine d'une application dédiée baptisée Visa pay Wave en partenariat avec Samsung. Cette application qui devrait prochainement équiper certains modèles du numéro un mondial du smartphone permettra de payer ses achats sans contact. Selon Visa, ce partenariat stratégique « permettra d'accélérer significativement l'accès aux paiements mobiles dans le monde » via la technologie NFC. Encore marginal aujourd'hui, ce principe de paiement sans contact NFC se déploie lentement en raison principalement de la réticence des banques face à une sécurité incertaine. Une objection que Visa s'est empressé de contrer en assurant que les banques pourront avec Visa Pay Wave, télécharger les données de transaction de leurs clients de manière sécurisée. Selon le cabinet ABI Research, en 2017 deux milliards de smartphones seront équipés de la technologie NFC.

De son côté, MasterCard, le principal concurrent de Visa, n'est pas en reste. Ce géant de la monétique se positionne lui sur une technologie radicalement différente. Reprenant peu ou prou les mêmes codes que Paypal, le système mis au point par MasterCard, le MasterPass, propose la création d'un compte virtuel en ligne. Il suffira pour le consommateur de se connecter à ce compte pour payer en ligne d'un simple clic. L'avantage de ce système est que le consommateur n'aura plus à renseigner de longs formulaires d'identification. Il n'aura plus non plus besoin de saisir ses coordonnées bancaires en ligne. Et MasterCard annonce que ce compte pourra être largement plus complet qu'un simple compte Paypal :« Les consommateurs peuvent sauvegarder leurs données de paiement, leur carnet d'adresses, programmes de fidélité et bons de commande sur une plateforme cloud sécurisée et, hébergée par une entité en laquelle ils ont confiance ».
Ce nouveau système sera prochainement déployé en marque blanche auprès des banques partenaires et auprès des commerçants désirant intégrer le bouton MasterPass à leur boutique en ligne. Il devrait débarquer en Australie et au Canada dès mars 2013, puis aux Etats-Unis et au Royaume-Uni pendant l'été, et dans le reste du monde à suivre. Le MasterPass s'appuiera sur la technologie NFC, les flashcodes, les autocollants ou les mobiles, pour être utilisable dans les points de ventes physiques.


La grande distribution en phase de test

Si le standard NFC attend encore des ajustements techniques, plusieurs enseignes ont commencé à faire des tests grandeur nature en magasin pour mieux anticiper sur le marché énorme du M-Commerce. En septembre dernier, Casino annonçait dans ce cadre la mise en orbite d'une nouvelle application mobile NFC, version « sans contact » (NFC) de l’application mobile mCasino. Le principe de cette nouvelle application ? Permettre au client de se servir de son téléphone pour bénéficier d’un parcours d’achat plus simple et rapide, mais surtout enrichi de nouveaux services.
Par exemple, il est possible via cette application de constituer son panier virtuel en approchant son téléphone d’un produit à la maison. En magasin, la même facilité est mise en avant. Tous les produits équipés d’une étiquette électronique sans contact peuvent être placés dans un panier virtuel. Un système d'alertes allergènes pré-paramétrées par le client peut également se déclencher et des promotions affinitaires être appliquées... En caisse, il suffit de poser son téléphone sur un terminal pour que les informations du panier virtuel basculent vers le terminal de paiement sans contact ou plus traditionnel. Le client peut choisir de repartir avec ses achats ou juste constituer un panier virtuel avec une livraison à domicile ou en mode drive. La carte de fidélité embarquée dans l'application collecte les points de façon simultanée.

Chez Leclerc aussi, un test est en cours depuis octobre dernier au sein du magasin du nouveau centre commercial So Ouest, à Levallois-Perret. Comme chez Casino, plus de 50 000 produits se voient équipés d’étiquettes électroniques sans contact (NFC). Via l’appli NFC Leclerc du magasin, le client peut accéder à quatre types de services. Le premier se focalise sur les MDD Leclerc. En approchant son téléphone, le client peut lire les informations sur la composition, l’origine et la fabrication des produits. Si le client a renseigné son profil, des alertes allergènes peuvent être déclenchées.
Le téléphone peut aussi servir d'outil de self scanning avec à chaque nouveau produit ajouté, un affichage du montant cumulé des achats. Enfin, chaque article choisi est ôté automatiquement de la liste de courses, si celle-ci a été saisie dans l’application. La partie paiement ainsi qu’une fonction de repérage ou de géolocalisation des produits en magasin devraient se greffer sur l’application mobile par la suite et pour les téléphones non équipés du NFC, l’application est aussi utilisable en scannant les code barres. Le système embarque également la carte de fidélité Leclerc.

Dominique André-Chaigneau, Toute La Franchise©

PARTAGER
CETTE PAGE SUR

LES COMMENTAIRES RELATIFS A CET ARTICLE

    Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !



REAGISSEZ OU COMMENTEZ








Créer une surveillance par email
Les derniers articles de la rubrique :
29/01/2015
Chaque année, 17 millions de tonnes de fruits et légumes moches sont jetés.
28/01/2015
21% des Français en moyenne considèrent que faire les courses est une corvée.
27/01/2015
68% des consommateurs jugent important ou essentiel d’accéder en ligne aux stocks de la marque.
21/01/2015
Devenir franchisé requiert aussi de dénicher le ou les bons financements
19/01/2015
Quel que soit le secteur d'activité, une marque se doit de se distinguer.
18/01/2015
Même quand on est à la tête d'une PME, ou qu'on rêve simplement d'ouvrir une franchise, il est intéressant d'étudier les méthodes des grandes entreprises
15/01/2015
Le nouveau syndicat se donne pour objectif de couvrir les métiers de la communication directe, de la data à la logistique.
14/01/2015
Comme dans le tourisme, les grands réseaux d'agences immobilières souhaitent se passer des services payants de tiers de visibilité.
13/01/2015
70 % des Français considèrent que le rapport qualité-prix des produits proposés dans le commerce a tendance à se dégrader.
12/01/2015
Chaque année apporte son lot de nouveautés aux chefs d'entreprises, que ceux-ci soient indépendants ou membres d'un réseau de franchises
09/01/2015
Selon les gestionnaires de centres commerciaux, le e-commerce révolutionne le marché.
07/01/2015
Depuis 2012 plus de huit PME sur dix obtiennent totalement ou en grande partie les crédits demandés.
06/01/2015
Pour les achats de biens durables et de produits culturels, les magasins spécialisés continuent d'être la référence.
26/12/2014
Si la recherche d'annonces de biens à acheter passe par internet, 44 % des Français feraient appel à une agence pour estimer le prix d'un bien à vendre.
25/12/2014
Votre franchise est sur les rails et vos clients sont au rendez-vous
23/12/2014
2015 se présente et avec cette nouvelle année, voici de nouvelles idées à appliquer.
22/12/2014
Pour 71% des personnes interrogées, les pouvoirs publics n’aident pas assez les entreprises.
20/12/2014
La consommation des Français est plus élevée dans les domaines du logement, de l’alimentation, des transports et de la santé.
19/12/2014
Sur les douze derniers mois, le nombre cumulé de créations brutes augmente de +2,4% par rapport au douze mois précédents.
19/12/2014
Les réseaux sociaux ont transformé l’e-commerce en social shopping.
16/12/2014
55% des auto-entrepreneurs visent la création d'une activité principale rémunérée au Smic.
15/12/2014
Les professions libérales dans leur ensemble génèrent chaque année environ 190 milliards de CA.
13/12/2014
Entre les MDD et les grandes marques, un équilibre doit être trouvé en rayon.
12/12/2014
La France ne manque pas d'atouts pour séduire les créateurs d'entreprise et les investisseurs.
11/12/2014
Comme dans toute autre entreprise, le recrutement de salariés en franchise ne s’improvise pas.


Une marque du groupe Infopro Digital
Toute La Franchise | Mentions légales et CGU | Contact | Un Site internet et Référencement Webcd©