Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection

Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Sondage : Un dirigeant sur trois se déclare insuffisamment formé

La taille de l'entreprise influence les résultats....

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Si l’on en croit les résultats du sondage TMO régions pour Le Journal des entreprises, les dirigeants d'entreprise (cadres et chefs d'entreprise) pensent plus souvent à la formation de leurs salariés qu'à la leur.

formation des dirigeantsCe sondage mené auprès de 614 dirigeants et cadres d’entreprise du 5 au 19 septembre 2012 parmi les lecteurs du Journal des entreprises est édifiant : 30 % des dirigeants d'entreprises s'estiment insuffisamment formés alors que parallèlement, deux tiers des sondés considèrent que la formation continue de leurs salariés est un axe stratégique pour leur entreprise. Un vrai paradoxe !

La formation côté dirigeants

Dans le détail, la proportion des cadres et chefs d'entreprise s'estimant insuffisamment formés dépend en grande partie de la taille de l'entreprise. Ainsi, pour les entreprises de plus de 250 salariés, la proportion est notablement plus faible (de l'ordre de 7 %) que chez les dirigeants d'entreprises à l'envergure plus modeste (30 % pour les entreprises de 1 à 9 salariés, 32 % pour les entreprises de 10 à 49 salariés, 20 % pour les entreprises de 50 à 249 salariés). Est-ce à dire que les dirigeants négligent de suivre des formations ? Assurément non ! En effet, l'enquête TMO Régions/Le Journal des entreprises montre que 69 % des dirigeants déclarent avoir suivi une formation durant les trois dernières années.
Là encore, la taille de l'entreprise influence beaucoup les résultats. Quand 94 % des dirigeants d'entreprises de plus de 250 salariés attestent avoir suivis une formation lors des 3 dernières années, la proportion tombe à 68 % pour les dirigeants de 1 à 9 salariés, 76 % pour les entreprises de 10 à 49 salariés, 80 % pour les entreprises de 50 à 249 salariés. Quelles sont les domaines pour lesquels les dirigeants ont suivi des formations ? Essentiellement le management à 45 %, suivi à 24 % par la direction / stratégie d'entreprise, et le juridique, à 23 % les RH et la comptabilité gestion. Les autres domaines arrivent largement derrière comme notamment le commercial / vente (16 %), le marketing (12 %), l'informatique (12 %), les achats / logistique (5 %), le développement personnel (4 %), les langues étrangères (3 %) et curieusement l'export (1 %) et la communication (0 %). Quand ils se forment, les dirigeants trouvent-ils cela utile ? Clairement oui (67 % oui plutôt utile, 28 % oui, tout à fait utile, 5 % non, plutôt pas utile, 1 % non, pas du tout utile).

La formation côté salariés

Côté salariés, l'utilité de la formation ne fait pas de doute (ou presque !) pour les dirigeants. Ainsi, deux tiers des sondés à la question « la formation continue de vos salariés est-elle pour vous un axe prioritaire ? » les dirigeants interrogés répondent massivement oui (34 % tout à fait prioritaire, 35 % assez prioritaire).
Et d'ailleurs cet avis se traduit clairement en terme d'actions de formation entreprises puisque 70 % des dirigeants interrogés attestent avoir mis en place dans leur entreprise des actions de formation lors des 3 dernières années (52 % dans le cadre d'un plan de formation). Globalement, la mise en place de ces actions de formation a été considérée comme facile (66 % facile, 22 % très facile) même si les formations entreprises ne s'inscrivent pas toujours dans le cadre du droit individuel à la formation (48 % hors DIF). L'intérêt de la formation des salariés est prioritairement à 33 % d'améliorer les performances des salariés, suivi à 27 % par l'intérêt de créer de la valeur ajoutée pour l'entreprise, et à 18 % participer à l'équilibre personnel des salariés.
Le gain de productivité n'arrive qu'après à hauteur de 13 %, réussir à conserver les meilleurs éléments ne récolte que 2 %.

Dominique André-Chaigneau, Toute la Franchise©


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !