Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Le Beaujolais nouveau : rendez-vous le 15 novembre pour le cru 2018

Un retour sur l’histoire, les origines et les traditions qui entourent le Beaujolais nouveau

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Chaque année, l’arrivée du troisième jeudi de novembre célèbre un évènement de taille : la sortie du Beaujolais nouveau. En 2018, la date à marquer sur son calendrier sera le 15 novembre. Ce jour-là, les amateurs de vins les plus aguerris comme les plus novices en la matière pourront se retrouver autour d’une bonne bouteille. Afin de vous permettre de préparer au mieux ces soirées d’exception et de dégustation, nous vous proposons de revenir sur l’histoire, les origines et les traditions qui entourent le Beaujolais nouveau. Dans un second temps, nous reviendrons sur les enseignes franchisées qui rivalisent d’ingéniosité pour séduire une clientèle de plus en plus connaisseuse et en toute logique, de plus en plus exigeante en matière de vins. Vous découvrirez leurs concepts et les atouts qui leur permettent de se différencier de la concurrence. Le Beaujolais Nouveau

Histoire et tradition du Beaujolais nouveau : et si on faisait le point ? 

Toutes les années, vous vous réjouissez certainement de son retour à votre table mais connaissez-vous vraiment le Beaujolais nouveau ? Profitez de la sortie du cru 2018 pour découvrir ou redécouvrir son histoire ! 

Aux origines : un simple arrêté

S’il revient avec la même régularité que les vacances d’été ou que le jour de Noël, le Beaujolais nouveau n’a pas toujours été un rendez-vous hautement attendu. En effet, son histoire commence véritablement en 1951. Cette année-là, un arrêté vient interdire la vente des vins d’AOC avant le 15 décembre de l’année de vendange. Les vignerons du Beaujolais s’insurgent : ils veulent vendre leurs vins plus tôt ! Leur demande, acceptée en novembre 51, leur permet finalement de vendre certains vins à condition d’ajouter clairement la mention « nouveau » à ces derniers. 

Le Beaujolais nouveau : qu’est-ce que c’est ? 

Pour faire simple, les Beaujolais Nouveaux sont des vins produits lors des vendanges de l’année. Contrairement aux autres vins proposés par les différents domaines, ils ne restent pas longtemps en macération. La durée moyenne de fermentation peut évidemment varier d’un domaine à un autre mais dure seulement l’espace de quelques jours contre plusieurs années, pour certains autres crus. En règle générale, ils sont commercialisés environ deux mois après la récolte. Ces caractéristiques pratiques et techniques font du Beaujolais nouveau, un vin à part. Cependant, si certains louent sa vigueur et ses saveurs festives, d’autres regrettent justement sa « jeunesse » et ne lui accordent qu’un crédit très modéré. 

Son cépage et ses terroirs

Le Beaujolais est une région géographique qui s’étend au nord de la ville de Lyon. Il réunit pas moins de douze appellations et dix crus différents, associés à des divers terroirs tels que ceux de Morgon, de Saint-Amour ou encore de Juliénas. 

On parle souvent du « Beaujolais nouveau » comme s’il en existait un seul. Rien n’est plus faux, évidemment ! En réalité, ce vin primeur est tout d’abord commercialisé sous deux appellations différentes. On trouve de ce fait les Beaujolais nouveaux et les Beaujolais villages nouveaux. Les cuvées sont quant à elles si nombreuses en France et le travail des viticulteurs, si différent, qu’il est impossible d’avoir deux Beaujolais identiques la même année. En résumé : on en trouve pour tous les goûts bien qu’ils soient tous produits à partir d’un cépage unique, soit le gamay noir. 

Consommation et conservation

Le Beaujolais nouveau est souvent conseillé en apéritif. Frais et léger, il se prête en effet très bien au début des repas mais on pourra également l’apprécier avec une assiette de charcuterie ou certaines viandes, comme des grillades. Les amateurs de fromages pourront évidemment en profiter en fin de repas ou lors de leurs raclettes hivernales ! 

S’il n’est évidemment pas un vin de garde, contre toute attente, le Beaujolais nouveau n’est pas forcément à consommer dès le jour de sa sortie ! Certes, ouvrir les premières bouteilles le 15 novembre et les jours qui suivent la date fatidique permet de s’inscrire dans la ferveur générale et de participer activement à cet évènement. Cependant, le Beaujolais nouveau se conserve jusqu’à huit mois, voire pendant une année entière, pour certains d’entre eux et ce, dans des conditions similaires aux autres vins, soit dans un endroit frais et sec. Vous pouvez donc vous constituer un stock sans crainte !

Une fête dans le monde entier

Qu’importe ses quelques détracteurs : l’arrivée du Beaujolais nouveau reste une tradition française incontournable mais également un moment important que l’on fête dans le monde entier. En France, il faut savoir que l’évènement a véritablement gagné ses lettres de noblesse au milieu des années 70, époque où de nombreuses personnalités médiatiques en firent la promotion. Jusque dans les années 90, le Beaujolais nouveau affirma son succès avant de connaître une légère baisse de régime depuis le début des années 2000. Il n’en reste pas moins toujours un évènement important pour de nombreux consommateurs, en France comme à l’international. Fait étonnant : les japonais en sont tout particulièrement friands et il est notamment très facile de trouver des bouteilles de Beaujolais nouveau dans les boutiques tokyoïtes ! Chaque année, en moyenne, ce ne sont donc pas moins de 55 millions de bouteilles de vin qui sont vendues en un temps record. Quel autre vin pourrait se vanter de réaliser un tel score sur une période temporelle aussi réduite ? 

Le vin en franchise : quelles sont les enseignes qui marchent ? 

Que vous soyez un passionné d’œnologie ou tout simplement un amateur de vins soucieux de faire rimer vos centres d’intérêt avec votre vie professionnelle, vous avez peut-être à cœur d’ouvrir un commerce dans le vin ? Rien de tel qu’une ouverture en franchise pour s’assurer un cadre d’exercice sécurisant ! En effet, c’est un fait : les français n’ont jamais aussi peu bu de vin et leur consommation ne cesse de baisser depuis le milieu des années 70. Vendre du vin et s’imposer sur le long terme est un véritable défi pour les commerçants. Que les plus inquiets se rassurent cependant : la quantité a été réduite au profit de la qualité. Ainsi, la consommation occasionnelle va de pair avec des envies plus exigeantes, autant de challenges qu’il est plus facile de surmonter aux côtés d’un réseau solide et fort d’un concept bien pensé et déjà éprouvé par le passé. 

Si toutes les franchises spécialisées dans le vin vendent sensiblement les mêmes produits, elles ont toutes opté pour des positions stratégiques sensiblement différentes. Ainsi, des réseaux tels que Les Domaines qui Montent ont fait le choix de diversifier au maximum leurs activités. À la fois cave à vin et épicerie, les boutiques de la franchise se transforment également en espaces restauration au sein desquels les clients peuvent venir passer une soirée conviviale et placée sous le signe de la dégustation. 

Les établissements du réseau Sweetset ont également à cœur de dépasser leur statut de simple lieu de vente et deviennent des lieux de vie à part entière grâce à leur bar Sweetdrink. Mis à la disposition de leur clientèle, ce dernier leur permet tout simplement de profiter d’un afterwork dans des conditions agréables et de découvrir les meilleures références de la cave. En plus de ce concept idéal pour se détendre dans un décor des plus chics, l’enseigne dispose d’un site internet aux très nombreuses références qui lui assure aussi une bonne présence sur les réseaux sociaux. 

Si en grand passionné de vin, vous souhaitez vous investir pleinement dans votre métier et participer activement à la création des crus, Les Caves de Régusse est un réseau parfaitement adapté à vos valeurs et à vos envies. Ce dernier possède en effet un domaine viticole, le domaine Pierrevert, au cœur duquel il conçoit et produit les vins qu’il proposera à sa clientèle. Chaque franchisé Les Caves de Régusse a, dès lors, l’opportunité de participer à cette élaboration, une particularité qui apporte une valeur ajoutée au métier de caviste. 

Enfin, contrairement à de nombreuses franchises spécialisées dans le vin, l’enseigne Winetailors a opté pour des prestations strictement adressées aux professionnels. Le réseau est donc à intégrer sans tarder si vous souhaitez davantage travailler avec des cavistes, des hôteliers, des entreprises ou des restaurateurs qu’avec des particuliers. Les challenges à relever y sont différents mais non moins stimulants pour les profils d’entrepreneurs les plus audacieux !

Chloé Gagnon, Toute la Franchise ©

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Créer une surveillance par email

ces franchises recrutent actuellement

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !