Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Lancement d'un concept en franchise : les 3 clés du succès

Modélisation du concept, recrutement et transmission sont les 3 étapes clés à ne pas rater.

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Le développement en franchise est le moyen le rapide et le plus économique pour croître et couvrir un territoire donné. Pour cela, l’entreprise doit disposer d’un concept original et d’un savoir-faire substantiel, secret et identifié tel que le recommande le code déontologique européen de la franchise. 

lancement réussi d'un concept en franchiseMais à partir de là, comment réussir le lancement de son concept en franchise ? La préparation et la création d’un système de franchise gagnant-gagnant avec une juste rémunération pour la tête de réseau et le franchisé sont essentielles. Il convient également de travailler sur la sélection et le processus de recrutement des candidats pour n’intégrer que les meilleurs. Sans oublier leur intégration au sein du réseau.

1. Créer sa franchise

La préparation du lancement d’un concept en franchise inclut plusieurs phases :

Modélisations marketing, organisationnelle et financière 

La réussite d’un concept inclue trois dimensions, dont la compatibilité et l’interdépendance en garantissent le succès. La phase de modélisation a pour objectif de définir précisément un modèle qui sera duplicable sur chacune d’entre elles. 

Création du système de franchise

Le système de franchise est la mise en musique de la modélisation aussi bien du côté franchiseur que du côté franchisé. Il doit garantir un bon développement et épanouissement des différents membres du réseau. Cette phase inclue l’intervention de spécialistes du droit pour la rédaction du contrat de franchise et du DIP (Document d’Information Précontractuel).

Préparation des outils pour le développement 

Le développement du réseau est tout aussi stratégique que les deux précédentes phases. Pour commencer, il faut bien définir le profil des futurs franchisés. En effet, ces derniers devront adhérer au concept et aux valeurs du réseau mais aussi disposer des capacités entrepreneuriales nécessaires à la réussite d’un tel projet. C’est pourquoi la création d’outils et de grilles d’analyse précis sont essentiels. La définition de ce profil indique la cible de la communication franchise. Une communication spécifique car elle ne touche pas les clients habituels de l’enseigne, elle s’adresse à de futurs entrepreneurs. Son objectif est de générer des candidatures. 

2. Recruter les bons franchisés

Chaque réseau a des attentes différentes et recherche des profils différents. Le processus de développement doit permettre de sélectionner les bons candidats – c’est-à-dire ceux qui correspondent au profil prédéfini et qui possèdent les aptitudes propres au secteur. Voici les principales étapes pour recruter les bons franchisés :

Qualification de la candidature

Qualifier la candidature reçue permet d’effectuer un premier filtre pour éviter de perdre trop de temps avec certains candidats pour se consacrer sur les profils disposant du potentiel le plus important. Pour cela, il suffit de répondre à la question : la candidature remplit-elle de prime abord tout ou partie des attentes prédéfinies dans le profil ?

Validation de la candidature

La particularité du développement en franchise est la réciprocité du choix entre le franchiseur et le franchisé. Il ne s’agit pas uniquement d’être convaincu mais également de convaincre. La phase de validation est une phase de séduction pour attirer au sein de son réseau les meilleurs profils qui n’auront pas manqué de consulter d’autres enseignes. Le franchiseur ainsi que le candidat devront valider leur intérêt commun à travailler ensemble. Le plus souvent, le choix se fait naturellement notamment lors des premiers rendez-vous.

Sélection du candidat

Pour sélectionner son futur franchisé, il convient de s’interroger : Qu’est-ce qu’un bon franchisé ? Avant tout, c’est celui qui se reconnaitra dans les valeurs du réseau et adhèrera aux objectifs de développement. Au-delà des aspects « techniques », l’aspect humain joue ici un rôle important. 

3. Faire de ses franchisés ses meilleurs ambassadeurs

La troisième clé de réussite pour le lancement d’une franchise est la préparation de l’intégration des futurs franchisés au sein du réseau.

La première phase de l’intégration est la formation. La formation matérialise la transmission du savoir-faire du franchiseur. Elle est primordiale pour la bonne réussite du franchisé ; la plupart des cas d’échec sont dus à un mauvais suivi de la formation et donc à une mauvaise application du savoir-faire par le franchisé. La formation permet également de faire connaissance avec les équipes du franchiseur. Enfin, l’animation du réseau est un levier indispensable pour détecter rapidement de mauvaises applications et apporter les correctifs nécessaires. Mais le rôle de l’animation consiste aussi à créer des liens au sein du réseau, à le faire vivre et donc à le développer.

Lancer son concept en franchise est donc un projet d’entreprise qui nécessite du temps et de l’argent avant de pouvoir générer un ROI. Car à chaque étape, l’art du succès réside dans la préparation.

Rodolphe Hamon,
conseil en développement cabinet Progressium
 

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !