Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection

Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Travailler à mi-temps en tant que franchisé

La franchise à temps partiel

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Est-il envisageable d’être chef d’entreprise à temps partiel ? De créer une activité pour profiter de complément de revenus tout en conservant son travail ? De créer sa propre entreprise sans y consacrer l’ensemble de son temps ? Dans l’absolu, rien ne s’y oppose.

Des démarches simplifiées

Travail temps partiel franchisePour les salariés qui souhaitent se lancer dans la création d’entreprise en parallèle de leur emploi, il y a bien quelques contraintes, notamment une potentielle clause de non concurrence qui pourrait interdire d’exercer une activité similaire à celle de son entreprise. Mais dans l’ensemble, il est tout à fait possible d’entreprendre à temps partiel et consacrer le reste de son temps à une autre activité, salariée ou non.

C’est d’ailleurs un des principes fondateurs du régime de l’auto-entrepreneur, lancé en 2009 pour favoriser la reconnaissance du travail indépendant. Le dispositif a rencontré un vif succès, offrant aux femmes ou hommes au foyer souhaitant maitriser leur emploi du temps, aux retraités ou salariés en quête d’un complément de revenus, ou encore aux chômeurs aspirant à créer leur propre emploi, l’occasion de se lancer dans l’entrepreneuriat en bénéficiant de formalités et d’un cadre fiscal simplifiés. Critiqué pour ses dérives le régime de l’auto-entrepreneur – devenu micro-entrepreneur, semble toujours en phase d’optimisation. Il n’en reste pas moins un véritable facilitateur de business et l’outil idéal pour créer une activité à temps partiel, bien que d’autres statuts puissent être envisagés.

La franchise à temps partiel

Et si on ajoute à ce régime ultra simplifié, tous les atouts de de la création d’entreprise en franchise, on obtient la solution idéale pour créer facilement sa petite entreprise. Cependant être franchisé à temps partiel n’est pas forcément évident. Facilité ou non, la création d’entreprise conserve toujours sa part de risque.

Le risque d’échec étant inversement proportionnel à l’ancienneté de l’entreprise, la forte implication du créateur est indispensable dans la période de lancement et durant les premières années d’activité. Créer et diriger une entreprise demande un important investissement en temps ! Ce qui explique que peu de franchises s’intéressent aux personnes ne souhaitant s’impliquer qu’à temps partiel dans leur affaire.

Cependant il existe des concepts qui s’adressent spécifiquement à ce type de profil. Il y a tout d’abord les franchises qui recherchent prioritairement des investisseurs, des personnes capables d’injecter une certaine somme dans la création d’une entreprise puis de recruter un gérant. Si ces concepts ne réclament qu’un investissement en temps modéré, ils impliquent d’avoir des fonds à investir.

Quelques exemples de secteurs où entreprendre à temps partiel

Mais certains réseaux développent des concepts accessibles avec un apport modéré et qui n’exigent pas un investissement total en termes de temps. C’est le cas de certaines franchises à domicile, certaines franchises de loisirs ou de certaines activités comme les laveries automatiques, le conseil en entreprise, la vente à domicile, par exemple d’aliments pour animaux, ou encore l’immobilier. Dans ce secteur de l’immobilier notamment, l’émergence des réseaux de mandataires permet aujourd’hui d’exercer le métier d’agent immobilier à temps partiel.

De nombreux secteurs offrent ainsi des opportunités pour ouvrir une franchise à temps partiel. Il convient de se renseigner auprès des réseaux pour connaitre leur politique en la matière et définir avec eux la faisabilité de son projet. Enfin, toute flexibilité qu’offrent ces concepts, ils permettent à l’entrepreneur de se rémunérer à hauteur de son engagement. Comprenez que pour assurer la réussite de son entreprise, un minimum d’investissement en temps reste indispensable.
 

Benjamin Thomas, Toute la Franchise ©

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !