Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection

Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

La franchise et Bio C Bon : quelles alternatives pour ouvrir un magasin Bio ?

Biocoop, L'Eau Vive, Le Grand Panier Bio...

, Franchise alimentaire

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus

Véritable supermarché du bio accessible à tous par sa proximité, ses prix et son conseil personnalisé en magasin, Bio C'Bon ne se développe qu'en succursales, mais des alternatives existent en franchise sur ce secteur.

Magasin Bio c bon, lilleEn France, le bio fait recette ! Selon une étude Xerfi intitulée « La distribution de produits alimentaires bio - Offensives des spécialistes, riposte des GSA, succès des circuits émergents, etc. : quelles perspectives pour le marché et le jeu concurrentiel d’ici 2020 ? » publiée en juillet dernier, le marché de l’alimentaire bio se porte bien... Très bien même ! « En hausse de 14,7% en 2015, il pèse aujourd’hui près de 5,8 milliards d’euros, soit le double de son niveau de 2008 » selon les estimations Xerfi. Et le plein essor est plus que jamais d’actualité avec, pour 2016, une hausse de 20% ! De quoi donner de l’appétit aux opérateurs spécialisés du secteur, surtout qu’à moyen terme, la hausse restera certes moins forte mais tout de même : « entre 8 et 9% par an pour dépasser 9,3 milliards d’euros d’ici 2020. »

Un marché, une multiplicité d’acteurs !

Le marché de l’alimentaire bio se développe tous azimuts. Et si les grandes et moyennes surfaces alimentaires (GSM) restent leaders, avec une part de marché de 42,9% des ventes en valeur en 2015, elles n’ont de cesse de multiplier les initiatives et les références en rayon pour mieux contrer le dynamisme des chaînes spécialisées comme Bio c’Bon, Naturalia, Biocoop, L’Eau Vive, La Vie Claire, etc. Et tout cela est sans compter les circuits courts (ventes à la ferme, livraison de paniers de légumes, etc.) qui attirent toujours plus de consommateurs. Le marché encore balbutiant il y a quelques années est donc bien en ordre de marche aujourd’hui. Et les opportunités y sont nombreuses pour les entrepreneurs, notamment en franchise.

Les réseaux spécialisés de l’alimentaire bio

Les réseaux en présence sur le secteur de l’alimentaire bio (hors GSM et discount) se développent selon deux formules : la succursale et la franchise.

En succursales, on trouve notamment l’enseigne Bio c’Bon, à la tête de près de 90 magasins développés en propre en France et à l’international, mais aussi Naturalia (enseigne rachetée en 2008 par Monoprix groupe Casino) qui est aujourd'hui la première enseigne spécialisée de produits biologiques et naturels en région parisienne avec 141 magasins proposant plus de 5000 références.

En franchise, les réseaux à suivre sont notamment :

L'Eau Vive se développe en franchise depuis 2009 et compte aujourd'hui 46 implantations. Les magasins de 330m² en moyenne sont implantés sur des zones de chalandise de 60.000 habitants minimum, en centre-ville ou en zone commerciale de périphérie. Chaque magasin propose à l'année environ 5.000 références (produits frais, produits d’épicerie, produits bio non alimentaires). Pour rejoindre L'Eau Vive, un apport personnel minimum de 100.000€ est nécessaire (droit d'entrée 16.000€ - investissement global de 450.000€). Le CA réalisable après 2 ans est estimé par l'enseigne à 1,6 million d'euros.

Le Grand Panier Bio se développe en franchise depuis 2009 autour de deux formats distincts : Le Panier Bio à partir de 250m² sans boucherie traditionnelle et le Grand Panier Bio sur une surface minimum de 650m² avec une boucherie traditionnelle. Pour rejoindre ce réseau de 7 magasins actuellement qui offre le plus grand choix de références bio en rayon, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 70.000€ pour le format Le Panier Bio (investissement global 250.000€) et 180.000€ pour le format Le Grand Panier Bio (investissement global 450.000€). Le CA réalisable après 2 ans est estimé par l'enseigne à 1 M€ pour Le panier Bio, 1,7 M€ pour Le Grand Panier Bio.

L'enseigne Les Produpanier, se développe en concession se spécialise dans la livraison de paniers de fruits et légumes chez les particuliers et au sein des entreprises. Le concessionnaire « Les Produpanier » peut démarrer son activité sur une zone de 10.000 habitants et n’a pas l’obligation d’avoir un local ou un magasin. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel de 7000€ (droit d'entrée 20.000€, investissement global 25.000€).  

Biocoop, est le leader incontesté de la distribution spécialisée alimentaire bio avec ses quelque 400 implantations. Cette enseigne développée en coopérative rassemble sous la même bannière producteurs, transformateurs, magasins, salariés, et consom'acteurs. Elle ouvre en moyenne 25 nouveaux magasins par an, sans compter les nombreuses opportunités de reprises d'entreprises. Avec un CA moyen par magasin de près de 2M€, le réseau se développe sur des surfaces variées de 50 à 800m². L’investissement moyen oscille entre 250 à 350.000€ (apport personnel 80.000€ en province, 120.000€ en région parisienne, droits d’entrée 1,5% du chiffre d’affaires réalisé le deuxième exercice).

 

Dominique André-Chaigneau, Toute la Franchise © Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !