Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection

Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d\'experts
> Témoignages

je m'abonne >>
languette

Rentabilité et franchise, comment ça marche ?

Une belle marge, mais pas seulement !

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus

Le calcul de la rentabilité en franchise doit prendre en compte les revenus générés par l'activité (dividendes) mais aussi la valorisation du fonds de commerce après quelques années. Explications.

rentabilité en franchiseLa rentabilité en franchise est souvent complexe à calculer. En effet, trop souvent, la rentabilité s'appuie uniquement sur le différentiel entre le montant des investissements consentis et le CA après deux ans. C'est bien évidemment un peu plus complexe que ça !

Qu'est-ce que la rentabilité ?

Lorsqu'on crée une activité en franchise, on considère (assez justement d'ailleurs) qu'elle est rentable dès lors qu'elle génère des bénéfices et que ces bénéfices suffisent à au moins rembourser les crédits en cours. Cette vision des choses n'est pas fausse, mais elle n'est pas suffisante. En effet, la rentabilité d'un placement dans le cadre d'un projet d'entreprise en franchise, se calcule à la fois en prenant en compte le revenu du capital investi (autrement dit les dividendes) et la variation du capital en lui-même (autrement dit la valorisation de l'affaire).

Dans le détail, la première composante (les dividendes) définit le rendement, tandis que la deuxième (la valorisation du fonds de commerce) définit la plus-value. L'ensemble des deux définit la rentabilité. En clair, lorsqu'une entreprise génère au bout d'un an un bénéfice de 7% par exemple (avant impôt), elle ne peut pas être considérée comme rentable si parallèlement, la variation du capital affiche une moins-value supérieure ou égale à 7%. Pour que l'entreprise franchisée soit rentable, il faut qu'elle génère à la fois du bénéfice et de la plus-value.

Au minimum 2 ans pour une rentabilité en franchise

Généralement, la première année, et même si l'entreprise marche fort, elle n'est pas rentable. Il faut attendre ainsi au minimum 2 ans, et souvent plus pour réellement parler de rentabilité. Pourquoi ? Tout simplement parce que même avec un bénéfice important, le rapport entre ce gain et les ressources employées pour obtenir ce gain reste négatif. Le point mort de l'entreprise qui détermine en partie la rentabilité est obtenu lorsque le gain enregistré est supérieur à l'apport personnel du franchisé (soit en moyenne égal à 1/3 de l'investissement global).

L'autre composante importante de la rentabilité tient aux marges plus ou moins conséquentes selon les concepts. Avec un concept à fortes marges, la rentabilité est généralement plus rapide puisque le bénéfice est d'emblée plus conséquent.

Des activités très rentables en franchise et d'autres moins

Sachant que la rentabilité effective d'une entreprise franchisée intervient lorsque les bénéfices avant impôt équivalent au minimum au montant de l'apport personnel, le calcul de rentabilité est fortement corrélé au montant de l'investissement initial. Dans la restauration par exemple, où les investissements d'installation sont importants, la rentabilité prend généralement plus de temps que dans une activité de services ou de distribution. Ceci étant, une fois la rentabilité établie, un fonds de commerce de restauration sera évalué notablement plus cher qu'un fonds de commerce de service ou de distribution. Là encore, le rapport entre l'investissement initial et le prix de revente joue à plein si tout se passe bien.

Selon les chiffres de l'enquête annuelle 2015 FFF / CSA / Banque Populaire, le revenu annuel net moyen des franchisés s’élève à 32.120€ (32.873€ en 2014, 32 700€ en 2013). Globalement, 35% des franchisés interrogés déclarent un revenu inférieur à 20.000€, 43% un revenu compris entre 20.000 et 40.000€ et 22% un revenu supérieur à 40.000€. Ce revenu provient à 89% de l’activité (88% en 2014) et à 10% de dividendes (9% en 2014). Autres chiffres intéressants, en moyenne le résultat d'exploitation annuel d'un point de vente du secteur de la restauration à thème en franchise atteint environ 121.000€ par an, 68.000€ dans les secteurs du bâtiment et de la rénovation, 67.000€ dans les secteurs de la maison, décoration, 59.000€ dans les services aux entreprises, 45.000€ dans l’alimentaire, 42.500€ dans l’immobilier, 42.000€ dans les secteurs de la beauté, forme, bien-être, santé, 37.000€ en restauration rapide, 31.500€ dans l’automobile et les loisirs. Les services à la personne (25.000€) et les services aux particuliers (14.500 €) dégagent le moins de bénéfices.

Dominique André-Chaigneau, Toute la Franchise © Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

DERNIERS ARTICLES DE LA RUBRIQUE

Je veux devenir franchisé : les 10 étapes clés

Article publié le 13/09/2016

Comment choisir sa franchise pour devenir mandataire immobilier ?

Article publié le 26/07/2016

Ouvrir un kebab, pourquoi pas en franchise ?

Article publié le 07/07/2016

Les franchises qui marchent en 2016 par secteur !

Article publié le 06/07/2016

Ouvrir un magasin Courir en franchise : est-ce possible ?

Article publié le 05/07/2016
Menu Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !

s'inscrire >>