Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

« La franchise BG World est parfaite pour une jeune maman en reconversion professionnelle »

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Sandrine Deslarzes-Nagy a créé l’enseigne BG World il y a 13 ans à Genève. Elle cherche aujourd’hui à se développer, notamment en France, et recrute pour cela des créateurs d’entreprise souhaitant ouvrir un centre d’animations pour enfants à ses côtés. Interviewée par Toute la Franchise, Sandrine Deslarzes-Nagy revient sur les particularités de sa franchise et les conditions requises pour créer son entreprise avec BG World.

sandrine deslarzes nagy, créatrice de BG World Toute la Franchise : Pourquoi avez-vous décidé de créer BG World, en 2004 ?

Sandrine Deslarzes-Nagy : Quand j’ai eu mon fils, je me suis trouvée confrontée à beaucoup de difficultés pour trouver des lieux adaptés aux enfants. Je l’ai inscrit à des cours de baby gym, mais les locaux étaient très impersonnels, beaucoup trop grands pour des petits enfants. J’ai commencé à réfléchir à la création d’un lieu qui serait adapté pour les tout petits. Un lieu coloré, sécurisé et chaleureux… Comme j’ai toujours été très sportive et que je travaillais dans le sport à l’époque, mon centre a d’abord proposé des cours de baby gym quand j’ai ouvert. Ces cours ont rencontré un tel succès qu’on a décidé d’aller plus loin et de proposer de nombreuses autres animations.

TLF : Des animations de quel type ?

S.D- N. : BG World propose d’abord des cours de danse et de judo, dès 3 ans (alors qu’il faut attendre 5 ou 6 ans dans la plupart des autres centres). Il y a également des cours d’anglais et des cours parents/enfants, en fonction des demandes. Je vais par exemple lancer un cours de pilates l’an prochain, pour les enfants et leurs parents. C’est l’un des gros points forts de BG World, de pouvoir adapter son offre de cours et d’animations à la demande !
Pendant les vacances, nous organisons des ateliers spécifiques. Il peut s’agit de sorties, d’ateliers créatifs, de cours de cirque ou de cuisine… Nous proposons chaque jour une activité différente, un peu sur le principe des clubs pour adultes, mais pour les enfants ! Il faut que les enfants se sentent bien chez nous.
L’autre grosse partie de l’activité, chez BG World, est relative aux anniversaires. Nous personnalisons entièrement le centre privatisé pour l’événement sur le thème choisi par l’enfant. Un anniversaire pirate pour un petit garçon ou princesse pour une petite fille prendra une véritable ampleur chez nous. Et les animations seront adaptées à l’âge des enfants. Jusqu’à 2 ans, les enfants font un peu de baby gym. Ensuite, les moins de 4 ans ont droit à un château gonflable et au-delà, nous leur dégageons de l’espace pour des jeux et animations en tout genre. Nous pouvons également organiser des anniversaires à domicile.
Enfin, nous avons toute une part d’événementiel, à la fois pour les entreprises et les VIP. Nous leur proposons par exemple d’organiser leur arbre de Noël. Mais cette partie là se met en place plus lentement, une fois que le centre est un peu rôdé.

TLF : Quels sont vos atouts par rapport à la concurrence sur le marché de l’animation pour enfants ?

S.D-N. : Nous avons des concurrents... Mais aucun ne propose la même chose que nous. Des cours pour enfants, il y en a beaucoup. Mais peu de centres regroupent tout ce que nous faisons en un seul et même lieu, convivial pour les enfants. Je n’ai jamais vu un centre qui offre tout ce que nous proposons, avec cet esprit familial. La personnalisation est également un point très important chez nous et que l’on ne retrouve pas dans les autres centres. Chez BG World, nous nous occupons de tout pour les enfants, en veillant à toujours les satisfaire au mieux et à répondre à leurs besoins ainsi qu’aux attentes des parents.

TLF : Votre centre pilote est en Suisse. Quels sont vos objectifs de développement ?

S.D-N. : L’idéal serait d’ouvrir cette année ma première franchise en Ile de France. Je vais me consacrer aux côtés du premier franchisé, à 100% au développement de cette première unité, qui pourrait devenir un second point pilote pour l’enseigne. Mais toute région sera évidemment étudiée. Ensuite, je pense que tous les pays francophones peuvent constituer de belles opportunités pour BG World. Je pense notamment à la Belgique ou au Maroc.

TLF : Vous parlez d’une première franchise en Ile de France. Dans quels secteurs souhaitez-vous ensuite vous développer ?

S.D-N. : Nous ciblons avant tout les grandes villes et leurs banlieues relativement aisées. Paris, Lyon, Bordeaux, Marseille, Nice, Montpellier, Toulouse, Nantes, Rennes, Lille, Strasbourg… sont par exemple des villes dans lesquelles nous voudrions ouvrir des franchises BG World.

TLF : Quel profil de créateur d’entreprise recherchez-vous pour ouvrir ce premier centre (et les suivants) ?

S.D-N. : Il faut aimer les enfants ! Je n’ai pas vraiment de profil idéal mais si le franchisé n’aime pas les enfants, il ne pourra jamais travailler avec eux toute la journée et ça ne pourra pas fonctionner. Cette première qualité est donc indispensable. Ensuite, il faut évidemment avoir des compétences au niveau de la gestion financière et du management personnel, ainsi que de bonnes qualités relationnelles. Un profil vraiment adapté pour ouvrir une franchise BG World peut être celui de la jeune maman en reconversion professionnelle. Celle qui ne souhaite pas reprendre son activité après un congé maternité et qui cherche une opportunité de création d’entreprise correspondant à ses préoccupations de mère de famille... Elle pourra s’impliquer dans une activité épanouissante et porteuse de sens pour les familles de son secteur.

TLF : Etre le premier franchisé d’une enseigne peut effrayer certains candidats. Quel accompagnement particulier proposerez-vous au premier créateur d’entreprise qui vous rejoindra ?

S.D-N. : J’ai quitté Genève pour m’installer à Paris, afin de me consacrer au développement de BG World en France. Je pourrai ainsi être 100% disponible pour accompagner le premier franchisé, s’il le souhaite. Je pourrai l’aider dans sa recherche de local, dans le recrutement de son équipe, dans la mise en place de son activité. Ce premier franchisé pourra compter sur moi à chaque étape de son développement.  Je vais véritablement créer ce centre avec elle ou lui et ce sera donc un réel coup de pouce. De plus, ce premier franchisé bénéficiera de conditions financières particulièrement avantageuses, avec notamment un droit d’entrée et des redevances réduits. C’est vraiment le bon moment pour rejoindre le réseau !


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !