Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

DOMIREVA

Alain DUCH

Franchisé de Courbevoie

Franchise DOMIREVA

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2007
  • - Date de lancement de la franchise : 2008
  • - Nombre d’implantations : 12
Créer une surveillance par email

Interview de Alain DUCH

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

INTEGRATION :

Toute-la-franchise.com : Pouvez-vous vous présenter ?

Alain DUCH, je suis le premier franchisé "chauffage - plomberie - énergies renouvelables" DOMIREVA. J’ai intégré DOMIREVA en juillet 2007 et mon secteur est le 92, Courbevoie.

TLF : Etiez-vous de la « profession » avant de vous lancer ? Quel est votre parcours professionnel ?

A.D. : Complètement autodidacte, avec un BTS initial en Micro-Mécanique obtenu en 1985, je ne suis pas du tout du bâtiment à l\'origine. J’ai gravi les échelons et mon parcours est jalonné d’expériences très enrichissantes qui m’ont conduit à la création d’entreprise aujourd’hui. J’ai commencé ma carrière par la conception d’une machine spéciale pour la réalisation des rouleaux de printemps, dont je suis très fier. Puis, divers contrats dans des sociétés de renom, telles que THOMSON, MATRA, EUROSTYLE, MAGNA-STEYR m’ont permis de  manager des équipes, des projets. Je suis capable aujourd’hui de connaître toutes les étapes d’un projet : de l’étude à l’après-vente, en passant par la conception, la réalisation, la négociation, la vente…

TLF : Comment êtes-vous entré en contact avec votre enseigne ?

A.D. : Fort de mon expérience, j’ai voulu créer mon entreprise dans le bâtiment, plus particulièrement la plomberie et le chauffage. Il faut savoir que mon hobby est l’amélioration de l’habitat. En effet, j’ai pensé que ce secteur pouvait être très porteur en raison du très proche papy-boom.

Je me suis donc rendu au Salon des Entrepreneurs de Paris début 2007 où j’ai découvert le mot «franchise». Ensuite, j’ai également surfé sur le net où j’ai découvert illiCO.  Ma décision de rejoindre un réseau a été fortement motivée par la rencontre de Cédric SIGNORI, alors Responsable Marketing de l’enseigne, au Salon de la Franchise de Paris en 2007 et la rencontre de Nicolas DAUMONT, PDG et fondateur du concept illiCO. L’interview qu’il a donnée au Salon a été capitale dans ma décision.

 Il ne faut jamais oublier les hommes dans une histoire comme celle-ci : il est impossible de se lancer dans une telle aventure sans un ressenti, une confiance envers les dirigeants du réseau.

TLF : Comment s’est déroulée la période entre votre premier contact et vos débuts ? Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ?

A.D. : Le délai de réflexion a été d’un mois. La perspective de la « table blanche », d’être partie prenante d’une nouvelle aventure où tout est à faire, de participer pleinement à l’élaboration  du concept, d’être le premier vrai franchisé m’a emballé et totalement séduit.

J ‘ai fait le choix de DOMIREVA pour 3 raisons :

  • Le secteur d’activité qui répond à ce que j’aime faire
  • Les hommes (Nicolas et Cédric)
  • Le concept où tout est à faire dans ce secteur d\'activité.

Je pense que « l’union fait la force » !

Il faut dire par ailleurs que j’ai eu la chance de racheter une entreprise très bien située géographiquement.

TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

A.D. : Oui, j’ai réponse à toutes mes questions et toute l’aide nécessaire. J’en profite pour souligner les conseils techniques très précieux et judicieux de Denis, Compagnon du Devoir.

TLF : Quels sont les services que vous apporte votre franchiseur au démarrage de votre activité ?

A.D. : mon franchiseur a beaucoup été mis à contribution dans la création de ma société et son aide a été primordiale pour monter le dossier bancaire. Son équipe a monté le dossier, expliqué la stratégie et sur 5 banques contactées, j’ai obtenu 5 acceptations !

ACTIVITE :

TLF : En termes de Chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

A.D. : J’ai dépassé mes objectifs de 60% en réalisant 110.000€ de CA en 2 mois, et cela malgré l’accident de travail d’un de mes salariés. J’ai aujourd’hui 2 personnes employées dans mon équipe. 

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A  et vos clients ?

A.D. : Tout d’abord, ma boutique est très bien située et rayonne sur une zone importante. Elle sera bientôt aux couleurs DOMIREVA, avec un numéro de téléphone bien visible.

Je suis bien sûr dans les pages jaunes.

Mes atouts :

·        Etre partenaire d’un spécialiste en robinetterie : GROHE,

·        être installateur-conseil des radiateurs ACOVA (donc visible sur leur site),

·        installateur-conseil ELM LEBLANC et SAULNIER DUVAL,

·        également partenaire de DOLCE VITA de GAZ DE France.

Je travaille à 99% avec des particuliers, ce qui est bien pour la trésorerie. Dans un 2è temps, j’envisagerai de travailler avec des sociétés, mais là, les paiements sont toujours beaucoup plus longs.

Stratégie future :

  • pub dans les journaux locaux
  • encart pub sur le plan de Courbevoie
  • autres actions pub avec les associations des commerçants de Courbevoie : il y a 6 dizaines commerciales dans l’année
  • flyers,
  • démarchage
  • panneaux du quartier « à vendre » et « vendu » qui permettent de repérer les futurs clients
  • etc….

TLF : Avec le recul, le concept est il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

A.D. : oui, comme je vous l’ai dit, je pense que la perspective du papy-boom va faire de DOMIREVA un réseau incontournable et florissant dans un très proche avenir.

TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle avec votre vécu sur le terrain ?

A.D. : Globalement oui. Je signe 75 à 80% des devis. Je ne relance que ceux supérieurs à 2.000€. Aujourd’hui, mon équipe est constituée aujourd’hui de 5 personnes : 1 assistante, 2 compagnons dont 1 chef d’équipe, un apprenti.  Mon objectif à terme est d’embaucher 2 personnes tous les 6 mois sur 3 ans.

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

A.D. : oui, sans hésiter. Je suis heureux de faire partie de l’équipe DOMIREVA, de vivre cet esprit d’équipe et j’attends aussi de la reconnaissance de la part de sa direction en tant que premier franchisé.

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

A.D. :  un franchisé DOMIREVA doit être un bon manager, même si les connaissances techniques théoriques ne sont pas indispensables, il doit être manuel et avoir du goût pour le bâtiment.. Il doit être honnête, savoir écouter, être motivé. D’après moi, il doit avoir 35/40 ans, il peut être autodidacte ou un jeune ingénieur avec expérience.

\"\"
Alain DUCH



Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU DOMIREVA

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de cette enseigne
en détail

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !