Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection

Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Laurence Zablocki

LAURA Z ORGANISATION

Laurence Zablocki

Fondatrice du réseau Laura Z Organisation

Franchise LAURA Z ORGANISATION

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2006
  • - Date de lancement de la franchise : 2014
  • - Nombre d’implantations : 8

Interview de Laurence Zablocki

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus

Laurence Zablocki a créé son agence de wedding planner, Laura Z Organisation, en 2006, et son école de formation à ce métier en 2010. Ayant lancé le développement de sa société en franchise voici quelques mois, elle revient sur les atouts de son enseigne et tout ce qu'elle peut offrir aux entrepreneurs.


Toute La Franchise : Pouvez-vous nous présenter rapidement votre parcours ?

Laurence Zablocki : J'ai toujours travaillé dans la communication : j'ai commencé par être attachée de presse puis directrice de clientèle dans une agence de relations publiques à Paris pendant 10 ans avant de devenir responsable des évènements et partenariats dans une autre grande entreprise. Enfin, j'ai été directrice des relations publiques dans une autre grande entreprise française.

Au cours de ma carrière, j'ai ainsi organisé de multiples soirées, réceptions, séminaires,… qui recevaient jusqu'à 5000 invités ! Mais à un moment donné, être en entreprise ne me suffisait plus; lors d'un voyage aux Etats-Unis, j'ai découvert la société de wedding planner d'une de mes cousines. Là-bas, le métier est installé : plus de 90% des couples font appel à un organisateur de mariage. Mais en France, le métier n'existait pratiquement pas à cette période, en 2006. Je me suis donc lancée, avec  un bon carnet d'adresses, et une excellente expérience en communication, en évènementiel et en montage de réception.


Laurence Zablocki entourée de jeunes mariés


TLF : Pourquoi avoir lancé le développement de Laura Z Organisation en franchise ?

L.Z. : Après avoir exercé quatre ans au sein de Laura Z, je me suis rendue compte que le métier n'était toujours que très peu professionnalisé en France. Il n'y avait pas réellement de formation, notamment en évènementiel, et surtout pour l'organisation de mariages. Quand j'ai commencé, j'ai dû m'acclimater à la "forme" de réception du mariage : la technique est la même qu'une réception d'entreprise, mais la manière de prendre les choses est totalement différente. Il y a beaucoup de stress pour les fiancés, et donc pour nous, un stress qui est moins présent en entreprise : le mariage, ce n'est qu'une fois, et il ne faut pas se rater !

Pour partager mon expérience, j'ai donc ouvert mon école de formation de wedding planner en 2010. A la suite de ces formations, il restait une difficulté à se lancer pour les nouvelles organisatrices : elles n'étaient pas encore légitimes sur le marché, n'avaient pas encore de carnet d'adresses de prestataires, pas de photos à mettre sur leur site internet. Il leur manquait des tas de choses pour démarrer dans de meilleures conditions, et c'est donc elles qui m'ont demandé de lancer la franchise.


TLF : Comment vous distinguez-vous de la concurrence ?

L.Z. : Nous sommes réellement très professionnels, et surtout, nous avons un positionnement très haut de gamme. Chez nous le client est roi. C'est un métier de services avec tout ce que cela implique, les avantages, mais les inconvénients aussi. Avec les clients, il n'y pas de nombre de rendez-vous prédéterminé, pas un nombre de coups de fil prévu à l'avance : on est à leur service jusqu'à ce que tout soit parfait.


TLF : Où en êtes-vous de votre développement, et quels sont vos objectifs ?

L.Z. : Le développement en franchise a été lancé au mois de février dernier, et nous avons déjà plusieurs contacts bien aboutis, des DIP transmis. La première signature devrait avoir lieu avant l'été. Mais le réseau n'est pas destiné à être une machine : je veux vraiment bien cerner les entrepreneurs qui nous rejoignent. Le développement doit être à la hauteur de l'image que j'ai construite, et pour cela, je ne veux pas ouvrir plus de 5 ou 6 franchises d'ici la fin de l'année 2014. La qualité prime sur la quantité. A terme, nous aurons en moyenne un franchisé pour deux départements.


TLF : Quel profil de franchisé privilégiez-vous ?

L.Z. : Nous recherchons des entrepreneurs possédant bac+3, +4, ou qui ont déjà tenu un magasin ou une entreprise depuis au moins 5 à 10 ans. Nous sommes coordinateurs des évènements, donc nous devons gérer tous les devis et les contrats, même si le client paye en direct. Il faut avoir des notions bien appuyées en techniques commerciales, en gestion, en vente. La prospection n'est pas lourde, les gens nous appellent mais il faut les convaincre de venir en rendez-vous, puis les convaincre de signer avec nous. Il faut donc un excellent relationnel, être très à l'aise avec les gens, montrer empathie et écoute. 

Dans notre métier, le feeling est particulièrement important : même si nous sommes parmi les plus importants wedding planner français, si le feeling ne passe pas, le client ira voir quelqu'un peut-être d'un peu moins professionnel, mais avec qui le feeling passe mieux. Le mariage est un moment critique pour les fiancés, ils ont besoin de quelqu'un en qui ils ont toute confiance. Cela fonctionne aussi pour les autres évènements que nous organisons, les anniversaires, anniversaires de mariage, bar mitsva : il s'agit toujours d'un moment important, qui génère du stress.

Enfin, faut aussi être très ouvert d'esprit aussi car nous faisons toutes les cultures : mariages indiens, musulmans, juifs, catholiques, chinois… On peut tout faire, et on DOIT tout faire. 

Au final, être wedding planner est une alliance subtile entre compétences techniques et qualités humaines.


TLF : Comment se déroule la formation des franchisés ?

L.Z. : Au cours de la première année, il y aura quatre sessions de formation : d'abord une formation théorique d'une semaine à Paris, avec également deux journées d'assistanat au cours de deux mariages différents. Puis trois fois deux jours de formation, où je me rends notamment dans l'agence du franchisé pour l'aider à s'installer, lui donner des conseils, regarder un peu ce qu'on peut faire au niveau communication dans leur région (relations presse, pub…)

Encore une fois, ça ne doit pas être l'usine, pour garder l'image haut de gamme de l'enseigne, mais aussi pour prendre le temps pour chacun, car c'est un métier compliqué, qui demande du temps. Je me rends disponible pour chacune des personnes que je forme.

Par la suite, le réseau proposera au moins un séminaire par an avec l'ensemble des agences.

Il m'a fallu deux à trois ans pour être réellement lancée : grâce au savoir-faire que je propose aux franchisés, c'est autant de temps économisé pour eux.


TLF : Un local est-il nécessaire à l'activité ?

L.Z. : Non, Laura Z Organisation a l'avantage de ne pas demander de local, ce qui, je pense, ferait peut-être un peu trop commerce, et pas assez service haut de gamme. On peut recevoir les clients dans un grand hôtel, ou même chez soi, ce qui aura l'avantage de leur permettre de se sentir "cocoonés". 


TLF : Quels sont les outils et services proposés par le réseau ?

L.Z. : Outre la notoriété de la société et nos retombées médiatiques, nous avons mis en place un pack de communication complet, que les franchisés n'ont plus qu'à personnaliser : cartes de visite, plaquettes, etc. Nous proposons aussi des outils de gestion commerciale et administrative, des outils de gestion d'évènement, des modèles de contrat, un site internet personnalisé, mais également notre carnet d'adresses. Ce dernier est conséquent pour la région parisienne, et le franchisé devra développer le sien dans sa région d'implantation. C'est une dimension importante de notre activité, car on doit pouvoir faire entièrement confiance à nos prestataires, et tisser de réels liens avec eux.


TLF : Avez-vous un message pour les porteurs de projet susceptibles de vous rejoindre ?

L.Z. : Peu d'agences de wedding planner en France sont aussi bien implantées que Laura Z Organisation : les ouvertures sont nombreuses, les fermetures aussi. Nous avons un modèle réellement efficace, qui fonctionne depuis huit ans, et nous ferons tout ce qu'il faut pour que les franchisés réussissent et soient à notre image.

 

Les interviews sont la propriété de Toute la Franchise et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.

1 commentaire

  • 15/11/2014 à 17:54:36 - Meunier Cedric

    Avez vous des chiffres prévisionnel pour une franchise qui s'installerai en île de France CA sur 3 ans ?

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !