Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

GOUACHE.Avocats

Jean-Baptiste Gouache

Fondateur du cabinet Gouache Avocats

Interview de Jean-Baptiste Gouache

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Le cabinet Gouache Avocats a lancé en décembre dernier avec plusieurs partenaires, le concours Passeport pour la Franchise. Son fondateur, Jean-Baptiste Gouache revient pour Toute la Franchise sur les raisons de la mise en place d’un tel concours et l’importance du soutien apporté aux jeunes franchiseurs dans le cadre de la création de leur réseau de franchise.

Toute la Franchise : Votre cabinet d’avocat est partenaire du Concours « Passeport Franchise ». Pourquoi soutenez- ce concours destinés aux futurs franchiseurs ?
Jean-Baptiste Gouache :
Deux constats. Le premier, c’est que beaucoup d’entrepreneurs qui réussissent pensent à la franchise pour se développer. Mieux, de plus en plus créent leur entreprise en pensant dès le départ à dupliquer leur concept. Le second : 150 à 200 réseaux de distribution sont créés chaque année, mais très peu perdurent, faute d’avoir été correctement conseillés à l’origine.
Ce concours est donc destiné à promouvoir la franchise auprès des créateurs d’entreprise qui ont réussi, et d’offrir la chance à l’un d’entre eux de bénéficier de conseils professionnels pour disposer de la totalité des outils nécessaires à la maîtrise du métier de franchiseur, qui ne peut s’improviser.
Nous avons donc voulu soutenir, par une action pro bono, la franchise, et le développement d’entreprises en franchise.

TLF : Le lauréat sera entouré de plusieurs experts de la franchise. En quoi est-ce important pour un réseau qui se lance en franchise de bénéficier d’un tel accompagnement ?
J-B. G. :
La franchise est un marché : les franchiseurs y sont en concurrence pour recruter des candidats qui sont en nombre fini. L’intensité concurrentielle croît sur ce marché. La réussite du réseau dépend aujourd’hui directement de la qualité de la préparation du réseau à son développement en franchise. Une enseigne qui n’a pas paramétré précisément chaque brique nécessaire au lancement de la franchise a peu de chances de réussir sur ce marché.
Un accompagnement pluridisciplinaire est nécessaire parce que le succès d’un développement en franchise est un tout, où chacun des experts a un rôle déterminant :

  • inutile de rédiger un beau contrat si le niveau des droits d’entrée, des redevances et les marges sur les produits fournis au franchisé ne permettent pas à ce dernier de financer ses investissements et de dégager du résultat ;
  • inversement, il est vain si le business plan du franchiseur est mal calibré, et que les redevances de franchise ne couvrent pas les dépenses de développement et/ou d’animation, le franchiseur risque d’être rapidement confronté à des problèmes financiers ;
  • et à quoi servirait-il d’avoir un paramétrage financier parait si tous les contrats pouvaient être annulés parce qu’ils comportent des clauses de prix minimum ? On pourrait multiplier les exemples à loisir.

C’est pourquoi le concours Passeport pour la Franchise a reçu le soutien d’AXE RESEAUX (business plan franchiseur, organisation et fourniture des outils des fonctions de développement et animation du réseau), de KPMG (plan comptable et compte de résultat du franchisé, tableaux de reporting pour piloter le réseau), de Simone & Hug (amélioration du concept architectural et du merchandising en vue d’augmenter les ventes), de FH Conseil (communication de lancement du réseau en vue de recruter les premiers franchisés), de REED EXPOSITONS (Stand sur Franchise Expo Paris, moment fort, chaque année, pour le recrutement de franchisés) ou encore de la Fédération Française de la Franchise (formation « Futur Franchiseur ») et de la Caisse d’Epargne.

TLF : Quel conseil donneriez-vous aux candidats souhaitant participer au concours pour que leur dossier ait le plus de chances de retenir votre attention ?
J-B. G. :
Il faut que le jury puisse d’emblée être renseigné sur la rentabilité de leur concept : c’est un prérequis essentiel pour valider leurs chances de développer leur réseau. Ensuite, nous privilégierons certainement les dossiers des enseignes qui ont déjà plusieurs années d’exploitation, et/ou plusieurs établissements, et un savoir-faire bien identifié. Certains dossiers, parmi ceux que nous avons reçus, sont envoyés par des gens qui viennent à peine de se lancer, et qui n’ont que quelques mois d’activité.
A ce stade, le commerçant n’est pas mûr pour lancer le développement en réseau. Le concours a vocation à durer de nombreuses années : postulez cette année, et si vous perdez, rencontrez nos partenaires pour savoir ce qu’il faut améliorer pour gagner l’année suivante. Et bien entendu, soignez la présentation de vos dossiers et n’hésitez pas à aller au-delà du minimum requis lors de votre inscription.

 Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise.com et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.com

Vous souhaitez vous inscrire au concours Passeport pour la Franchise ?  N'hésitez pas à déposer votre dossier avant le 30 avril 2014.




Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DE L'EXPERT GOUACHE.Avocats

découvrez
le concept
de cet expert
en détail

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !