Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection

Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d\'experts
> Témoignages

je m'abonne >>
languette
Bruno Le Drezen

SAGA COSMETICS

Bruno Le Drezen

Franchisé Saga Cosmetics à Lorient

Franchise SAGA COSMETICS

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 1999
  • - Date de lancement de la franchise : 2010
  • - Nombre d’implantations : 38
Créer une surveillance par email

Interview de Bruno Le Drezen

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus

Ayant ouvert son magasin à Lorient en octobre 2010, M. Le Drezen représente le premier franchisé du réseau Saga Cosmetics. Avec Toute La Franchise, il revient sur son expérience avec l'enseigne.

Toute La Franchise : Pouvez-vous nous présenter votre parcours professionnel ?
Bruno Le Drezen : Avant de rejoindre Saga Cosmetics, j'ai travaillé pendant 17 ans dans le secteur du textile. Mes débuts se sont faits comme vendeur, puis j'ai créé ma société avec des associés avec la mise en place d'un magasin de 500 m² dans une zone commerciale. Opportunité, envie, et goût du challenge se sont ensuite conjugués et j'ai lancé plusieurs magasins en Bretagne, en passant ainsi du côté de l'animation commerciale et en gérant plusieurs points de vente.
Puis j'ai eu envie d'opérer un virage dans ma carrière en changeant de secteur d'activité. Je suis allé voir la Chambre de Commerce qui m'a fortement conseillé de m'orienter vers la franchise en raison de mon profil, celui d'un entrepreneur indépendant qui veut avoir le soutien d'un groupe. J'ai alors rencontré plusieurs réseaux, dans des domaines très différents : les piscines, les énergies renouvelables… J'étais loin de penser à la vente de cosmétiques, mais, par hasard, j'ai rencontré le dirigeant de Saga Cosmetics, qui, après un développement en succursales, venait de décider l'ouverture à la franchise de son enseigne.

TLF : Comment s'est passée votre intégration dans le réseau ?
BLD : Comme j'étais le premier à rejoindre l'enseigne, je n'avais pas la possibilité d'avoir le retour d'expérience d'un autre franchisé. Avant d'intégrer Saga, il y a eu beaucoup de dialogue pour mettre les choses à plat, voir que nous avions des ambitions communes, et partir sur une base de confiance. J'ai signé au printemps 2010, et il m'a fallu ensuite six mois pour trouver le local, lancer les travaux, etc. J'ai ouvert en octobre 2010. 
Tout au long de l'élaboration de mon projet, j'ai pu faire remonter mes problèmes au quotidien pour améliorer le fonctionnement du réseau, créer et organiser différents services, et ainsi préparer le terrain pour les prochains franchisés qui viendraient rejoindre Saga par la suite.

TLF : Où en êtes-vous de vos objectifs ?
BLD : Dès le départ, nous avions convenu de la possibilité d'ouvrir un deuxième point de vente dans les deux ans qui suivraient l'ouverture du premier magasin. Mais pour mon premier exercice j'avais tout de même fixé des objectifs prudents, car on ne savait pas comment la clientèle allait réagir. Or l'accueil a été excellent, et j'ai vite dépassé ce qui était fixé.
J'ai donc pu me consacrer à la formation de mes équipes pour l'ouverture du deuxième magasin, les faire monter de niveau pour pouvoir déléguer les responsabilités. Nous avons trouvé un local à Vannes, et l'ouverture doit se faire l'été prochain.

TLF : Signeriez-vous à nouveau si c'était à refaire ?
BLD : Sans hésiter ! Il est risqué d'être le premier car tout est à faire, mais j'avais la motivation et le goût du challenge pour cela. Saga se développe maintenant avec des services motivés et impliqués, ils doivent être à la hauteur et n'ont pas le droit de décevoir les futurs franchisés.

TLF : Etes-vous impliqué dans le développement du réseau ?
BLD : Le réseau me demande de venir sur les salons pour partager mon expérience : je suis un peu la référence et les candidats peuvent me poser toutes leurs questions. Ils peuvent m'appeler, et ont même la possibilité de venir au magasin pour voir comment se passe le métier. Mais c'est un rôle passif, je ne suis pas décisionnaire pour savoir qui sera franchisé ou pas, même si l'enseigne est friande de mes remarques sur les candidats, car j'ai déjà eu à recruter dans mon parcours professionnel.

TLF : Quels conseils donnez-vous à ces candidats ?
BLD : Tout d'abord, de bien choisir son emplacement : c'est la base du métier, le lieu d'implantation est primordial. 
Ensuite, de "tomber amoureux" à la fois du métier, du produit et du concept, selon l'idée du proverbe "choisis bien ton métier et tu ne travailleras pas". C'est un peu de la philosophie, mais quoi qu'il en soit, c'est bien plus facile de travailler quand on aime ce que l'on fait.
Il faut également savoir s'entourer, au niveau de la comptabilité, des ressources humaines, etc. Il est important de bien former ses équipes, de les suivre.
Et enfin, que ce soit au niveau des finances, du stock, des charges, etc., il faut suivre son entreprise de près sur tous les points pour que tout fonctionne au mieux.

Laurence Jacquin, Toute La Franchise ©
Les interviews sont la propriété de Toute la Franchise.com et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.com
 

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Toute la franchise, Créer son entreprise et devenir franchisé

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !

s'inscrire >>